Québec Mines + Énergie - 19 au 22 novembre 2018 - Centre des congrès de Québec
Vous êtes ici :

Défis et innovations

Présidents : Marcel Laflamme (InnovExplo) et Andrea Amortegui (MERNMinistère de l’Énergie et des Ressources naturelles)

Les défis auxquels font face les ingénieurs des opérations minières sont nombreux et très diversifiés. Il arrive que les réponses à ces défis proviennent des bonnes pratiques en ingénierie minière, alors que d’autres doivent faire appel au sens aigu de l’innovation des ingénieurs, des chercheurs du domaine et des manufacturiers. Les conférences présentées lors de cette séance porteront sur les défis opérationnels auxquels font face les ingénieurs miniers, ainsi que sur des pistes de solutions innovantes pour faire face à ces défis : méthodes d’exploitation adaptées, mécanisation et automatisation, câbles de hissage synthétiques et systèmes de communication.

Thématique : exploitation

9 h - Mines 4.0

Présentateurs :  Paul Bird (ArcelorMittal)

Paul Bird (ArcelorMittal)

Paul Bird (ArcelorMittal)

 

Émérite

9 h 50 - Mine du Futur : mythes et réalités

Présentateur : François Vézina (Redevances aurifères Osisko)

10 h 15 - La kimberlite et les défis d’une exploitation souterraine; l’expérience de Stornoway

Présentateurs : Guy Bourque et David Langlois (Stornoway)

En 2010, l’étude de faisabilité de la mine Renard est lancée. En 2014, l’excavation du portail de la mine souterraine a débuté. En 2016, les premières tonnes de minerai sont extraites de sous terre. Depuis, bien des choses ont changé. Retour sur les différents défis souterrains auxquels Stornoway a fait face et sur les solutions innovantes mises en place afin d’arriver à ce qu’est la mine Renard aujourd’hui.

10 h 40 - Système d’exploitation à faible pendage (Shallow Angle Mining System ou SAMS™) à la mine Lamaque

Présentateurs : Marc R. Beauvais (Minrail) et Félix Normand (Eldorado Gold)

Fort de l’expérience acquise lors des essais réalisés à la mine Beaufor en 2017, Minrail s’est engagé dans un processus de révision et de mise à niveau des composantes de son système, notamment en ajoutant des équipements de forage entièrement hydraulique et en augmentant la capacité générale de ses composantes. De plus, l’ajout d’un poste de travail distant permet au SAMS™ de franchir le pas vers le concept de la mine 4.0.

Eldorado Gold a manifesté un intérêt particulier pour la technologie du SAMS™, en remplacement de la méthode d’exploitation prévue dans les zones minéralisées à faible pendage (~35°) à son projet Lamaque, à Val-d’Or. En effet, la méthode d’exploitation conventionnelle par chambres et piliers n’offre pas un haut niveau de productivité et ne cadre pas avec les standards élevés en matière de sécurité de la société. Eldorado Gold a entrepris un programme d’essais à la mine Lamaque afin de tester la technologie du SAMS™ à grande échelle. Ainsi, environ 40 000 tonnes de minerai seront exploitées à partir de trois niveaux situés dans la zone C2 au cours de l’année 2019. Les gains anticipés se trouvent du côté de la sécurité, de la productivité, du contrôle de la dilution et du développement des accès.

Au printemps 2019, le programme d’essais sera concentré dans un secteur de la mine ne faisant pas partie des réserves, pour limiter l’impact des activités et des risques liés aux essais sur le budget d’exploitation de la mine. Si les résultats sont concluants, il sera plus facile de mettre en valeur des zones présentement problématiques et d’ajouter des réserves au projet.

11 h 05 - Projet Meliadine : défis liés au développement minier en territoire nordique

Présentateur : Martin Plante (Mines Agnico-Eagle)

Le projet Meliadine, localisé près de la ville de Rankin Inlet au Nunavut, est actuellement en phase de construction avancée et débutera ses opérations en 2019.  La présentation abordera les défis spécifiques au développement minier en territoire nordique ainsi que l’approche utilisée par l’équipe en place.

11 h 25 - Camion automatisé et télémétrie

Présentateur : Jocelyn Raymond (Hecla Québec)

Présentation des bons et mauvais coups lors de l’introduction du camion automatisé à la mine Casa Berardi d’Hecla Québec :

  • implantation des camions avec le fournisseur Sandvik, aménagement de la salle de contrôle et formation des opérateurs;
  • implantation de la télémétrie dans les opérations sous terre et formation des opérateurs de la salle de contrôle.
X