Québec Mines + Énergie - 19 au 22 novembre 2018 - Centre des congrès de Québec
Vous êtes ici :
Retour à la programmation

Salle 309-AB

19 novembre 2019

Défis et innovations I

Président

Marcel Laflamme

InnovExplo

Présidente

Johanne Voyer

Deloitte

Les défis auxquels font face les ingénieurs miniers sont nombreux et très diversifiés. Les réponses à ces obstacles peuvent venir des bonnes pratiques du génie, alors que d’autres font appel au sens aigu de l’innovation des ingénieurs, des chercheurs du domaine minier et des manufacturiers. Les conférences présentées lors de cette séance porteront sur les défis d’exploitation et de production auxquels sont confrontés les ingénieurs miniers, ainsi que sur certaines pistes de solutions originales.

Liste des acronymes 

9 h 30

Communication LTE au complexe minier LaRonde : révolutionner l’exploitation minière souterraine

Présentateur

Maxime Laflamme

Mines Agnico Eagle

Détails de la conférence

La présentation fera un survol du déploiement du réseau LTE sous terre au complexe minier LaRonde et des différentes applications que nous avons réussi à développer grâce à cette nouvelle technologie.

9 h 55

Est-ce que l’intelligence artificielle peut diminuer votre dilution? Les résultats de la première étape du projet de Promine

Présentateur

Yvan Dionne

Promine

Kilian Bao

DT Solutions Services

Détails de la conférence

Vous êtes tous victimes de la dilution! Il suffit de voir les réticences des principaux acteurs à en parler ou à en partager les résultats pour comprendre que le sujet est épineux.

La nature erratique des massifs rocheux exploités n’aide pas à un contrôle de la dilution efficace et fiable. La plupart du temps, les raisons qui expliquent une dilution élevée (ou même basse) ne sont pas claires. Il est difficile non seulement de cibler les bonnes actions à mettre en œuvre pour la diminuer, mais de faire le bon choix parmi les nombreux paramètres.

L’intelligence artificielle permet de faciliter ce travail. En effet, un programme d’intelligence artificielle trouvera des relations entre des choses qui semblent n’en avoir aucune a priori. Il permet de passer à travers de grandes quantités de données et de faire des déductions qui seraient complexes pour un humain.

Nous avons compilé des données provenant de deux exploitations minières québécoises pour prouver le concept, et les déductions obtenues présentent une bonne corrélation avec la réalité. Les prochaines étapes du projet seront orientées vers la prédiction de la dilution selon les propriétés d’un chantier (dimension, forage, support, explosifs, etc.), pour ensuite suggérer un design de chantiers optimisés. Un meilleur contrôle de la dilution a une incidence positive sur les revenus d’exploitation.

10 h 20

Défis et innovations en évaluation du déplacement du minerai à Canadian Malartic

Présentateur

Christian Tessier

Canadian Malartic

Détails de la conférence

Depuis 2012, Canadian Malartic emploie la technologie développée par Blast Movement Technologies (BMT) pour quantifier le déplacement du minerai lors des sautages. Étant donné que le minerai et le stérile de la fosse Canadian Malartic sont indifférenciables à l’œil, l’utilisation de cet outil quantitatif est devenue une étape indispensable au contrôle des teneurs de la mine.

Le produit développé initialement par BMT ne s’intégrait pas parfaitement dans la séquence de dynamitage de la fosse Canadian Malartic. Pour résoudre ce problème, nous avons élaboré, en collaboration avec les concepteurs de BMT, un appareil permettant l’activation à distance des émetteurs BMM (Blast Movement Monitor).

Les améliorations apportées au produit ont permis d’éliminer certains risques en santé et sécurité, de faciliter la logistique d’implantation des émetteurs et d’éviter de possibles retards dans les opérations par leur installation hâtive avant les sautages.

10 h 55

Le SAMSMC de 3e génération

Présentateur

Marc Beauvais

Marc Beauvais

Minrail

Détails de la conférence

Minrail est un manufacturier d’équipement minier bien établi à Val-d’Or. La société est axée sur le déploiement de son procédé et de ses équipements spécialement conçus pour l’extraction minérale de gisements souterrains à faible pendage. Le procédé SAMSMC (Shallow Angle Mining System) de même que ses équipements sont protégés par des brevets américains, canadiens et européens. Ce procédé vient résoudre les perpétuelles complications associées à l’extraction de minerai dans des horizons dont les angles varient de 10 à 45°, en mécanisant entièrement l’abattage du roc le long de l’axe de la plus grande pente du gisement. Le SAMSMC est un dispositif d’extraction entièrement intégré, du développement jusqu’à la phase de remblayage, en passant par la production. En plus de nombreuses possibilités d’innovation pour les opérations minières souterraines, ce système sur rail entièrement mécanisé améliore la sécurité des travailleurs ainsi que le niveau de productivité de la mine, tout en réduisant son empreinte environnementale.

Minrail se prépare pour les essais à l’échelle industrielle du système SAMSMC à la mine Lamaque. D’ailleurs, le design des chantiers et les équipements ont subi bon nombre de mises à niveau à la suite des échanges entre les responsables du projet minier et l’équipe de design de Minrail. La société procède également à différentes évaluations comparatives sur des propriétés minières présentement en phase d’évaluation économique.

Aujourd’hui, la troisième génération d’équipements de Minrail intègre l’exécution de tâches par contrôle à distance, l’emploi de mâts et de foreuses hydrauliques interchangeables, le repérage en temps réel et l’enregistrement de données opérationnelles, ce qui rend le système SAMSMC plus performant et plus sécuritaire. Les méthodes d’évaluation et de préparation des plans d’exploitation de projet minier intégrant la méthode SAMSMC ont aussi grandement évoluées, en raison de l’expérience acquise au cours des années sur des projets situés au Canada, aux États-Unis et au Mexique.

11 h 20

Redémarrage de l’usine Sigma, un défi de taille

Présentateurs

Christian Juteau

Eldorado Gold, Lamaque

Mehdi Bouanani

Eldorado Gold, Lamaque

Détails de la conférence

Située à Val-d’Or en Abitibi-Témiscamingue, la mine Lamaque, division de la vancouvéroise Eldorado Gold, a atteint la production commerciale le 31 mars 2019. À la base de cette exploitation, le nouveau gisement d’or Triangle est situé à seulement 2,5 km au sud des mines historiques Lamaque et Sigma, sur la même propriété. Les anciennes installations ont été modernisées à plusieurs reprises, la dernière fois au début des années 2000. L’usine Sigma, construite en 1937, a été remise en état en 2018-2019 et traite aujourd’hui le minerai extrait du gisement Triangle.

Au cours de cette conférence, vous serez à même de constater l’ampleur du défi, les étapes de réalisation ainsi que les embûches rencontrées. Le travail d’équipe, la rigueur, le respect des normes en santé et sécurité ainsi que la synergie avec les fournisseurs et partenaires régionaux sont les facteurs clés du redémarrage de cette usine de traitement de minerai, et ce, en tenant compte des échéances.