Retour à la programmation
Mines et énergie

Jeudi 24 novembre 2022 – avant-midi

La transition énergétique des mines : perspectives, défis et solutions

Présidence

Patrice Roy

MERN

Présidence

Christine Duchesneau

Institut national des mines

La transition énergétique en cours au Québec et dans le monde est propulsée par le besoin de freiner les changements climatiques. Depuis 2010, les émissions de GES des mines et des industries sidérurgiques ont augmenté respectivement de 43 % et 53 % au Québec. La réduction de ces émissions est donc essentielle pour atteindre les objectifs québécois de décarbonation. Cette séance de conférences s’attardera sur les perspectives, les défis et les solutions qui se dessinent dans le but de soutenir concrètement les entreprises minières et industrielles dans la réduction des gaz à effet de serre émis lors de l’exploitation des ressources naturelles.

9 h

Défis et occasions dans la gestion de l’énergie et du contrôle des émissions de GES

Détails de la conférence

L’industrie minière est un grand consommateur d’énergie. Les divers complexes miniers en exploitation sur le territoire québécois présentent une variété de profils énergétiques. Quels sont ces profils? Quels sont les défis partagés par ces exploitations pouvant mener à des occasions technologiques et d’affaires susceptibles d’améliorer le bilan énergétique de l’industrie? Quels sont les défis particuliers qui risquent d’allonger la durée d’une transition énergétique? Comment de telles analyses permettront-elles d’améliorer la compréhension des initiatives actuelles et futures dans le domaine de la gestion de l’énergie et de la réduction des émissions de GES?

9 h 40

Les engins hybrides et électriques dans le secteur minier au Québec : perspectives, analyses et besoins de formation

Nicolas Théroux

Institut national des mines

Détails de la conférence

Cette conférence permettra d’en savoir davantage sur les engins miniers hybrides et électriques dans le secteur minier québécois. Ce sera l’occasion de présenter le contenu du rapport de l’Institut national des mines publié au printemps 2022 intitulé « Engins hybrides et électriques dans le secteur minier au Québec : perspectives, analyses et besoins de formation ». Plus spécifiquement, nous dresserons un portrait de la planification des mines et des projets miniers du Québec en ce qui a trait à l’introduction de ces engins dans leurs activités ainsi qu’une analyse des besoins de formation découlant de la mise en œuvre de ce matériel dans les exploitations minières. Les données dévoilées proviennent en majeure partie d’une collecte de données réalisées en 2021 auprès des acteurs du secteur minier : 83 % des mines actives ou en maintenance ainsi que 56 % des projets miniers du Québec ont participé à l’enquête. Cette dernière dévoile une foule d’informations stratégiques quant à la planification des sociétés minières à l’égard de la transition de leurs parcs vers des engins miniers hybrides ou électriques, la proportion de ces engins dans les mines québécoises en date de 2021 et les besoins de formation actuels et futurs des entreprises du secteur dans ce domaine. Une conférence à ne pas manquer dans un contexte où les engins miniers hybrides et électriques font d’ores et déjà une entrée remarquée dans le secteur minier.

10 h

À venir

10 h 05

À venir

Romain Gayet

Propulsion Québec

10 h 30

À venir

10 h 55

Suivi dynamique de l’empreinte carbone des compagnies minières

Florent Bouguin

Groupe Optel

Détails de la conférence

La transformation numérique permet à la fois aux PME et aux grandes entreprises d’évaluer les impacts de leur chaîne de valeurs sur l’environnement et sur la société tout entière en les guidant dans la prise de meilleures décisions d’affaires. Dans cette conférence, plusieurs cas seront présentés qui permettront d’illustrer comment le Québec se positionne comme un acteur incontournable de l’industrie minière tant par ses richesses naturelles que par son fort potentiel en pratiques durables. Nous discuterons des occasions et des obstacles susceptibles de se présenter dans le processus de transition de la chaîne d’approvisionnement vers plus de durabilité et plus de performance.