Québec Mines + Énergie - 19 au 22 novembre 2018 - Centre des congrès de Québec
Vous êtes ici :

Développement des connaissances sur le traitement des métaux stratégiques

Présentateurs : Jean-François Nolet et Éric Aubin (Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue), Josée Leblanc et Patrice LeBlanc (UQAT) et Jovette Godbout (IRME-UQAT)

Date : 19 novembre 2018 de 13 h 30 à 16 h 30
Salle : 309-B
Cette formation est offerte gratuitement

Bloc 1 (Pôle formation)

L’Abitibi-Témiscamingue est une région minière de première importance. Au fil des ans, la formation d’une main-d’œuvre spécialisée de haut niveau ainsi que la recherche sont devenues des axes de développement pour le cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Cette formation a comme objectif de présenter les plus récentes avancées dans ce domaine.

La première partie de la formation présentera le tout nouveau Pôle régional en enseignement supérieur pour le secteur minier. Seront tour à tour abordées les questions du partenariat entre les maisons d’enseignement, les centres de recherche et les entreprises de la région, les grandes orientations du Pôle ainsi que l’offre de formation existante et à développer.

Bloc 2 (Développement de la capacité de recherche et d’innovation en matière d’exploitation responsable des éléments de terres rares et du lithium)

Fort de son savoir-faire dans le domaine de l’exploitation des métaux précieux et communs, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), le cégep de l’Abitibi-Témiscamingue (CAT) et le Centre technologique de résidus industriels (CTRI) se sont regroupés afin de développer une expertise de recherche et d’innovation en matière d’exploitation responsable des éléments des terres rares et du lithium, sur l’ensemble du processus de développement minéral, tout en mettant l’accent sur le domaine de l’hydrométallurgie.

Les projets menés à l’intérieur du regroupement renforceront la synergie des acteurs du milieu, en développant et en consolidant les partenariats entre les milieux universitaires, collégiaux, institutionnels et industriels. Ils seront à même de favoriser le transfert des connaissances vers les milieux preneurs, contribuant ainsi aux succès des entreprises de la filière, aux besoins d’acceptabilité sociale des projets d’exploitation et aux besoins de formation de personnel hautement qualifié dans ces domaines.

Le budget global du projet est évalué à 12,6 M$ sur cinq ans (2018-2022). Une contribution du Gouvernement du Québec de 7,5 M$ a été accordée pour structurer le regroupement, alors que les autres 5,1 M$ proviendront de propositions de recherches et de travaux de développement auprès de programmes gouvernementaux, d’organismes subventionnaires provinciaux et fédéraux et du secteur privé.

Bloc 3 (Panel de discussion)

Comment développer la capacité de recherche et d’innovation en matière d’exploitation responsable des éléments des terres rares et du lithium au Québec?

Thématique : exploration

 

 

X