Vous êtes ici : Actualités > Salle de presse > Programme d’appui à la recherche et à l’innovation du domaine minier – Québec renouvelle le PARIDM avec une enveloppe de 3,6 M$ sur 3 ans
Communiqué de presse Mines

Programme d’appui à la recherche et à l’innovation du domaine minier – Québec renouvelle le PARIDM avec une enveloppe de 3,6 M$ sur 3 ans

Val-d’Or, le 26 juin 2019 – Le Gouvernement du Québec est heureux d’annoncer qu’il renouvelle son Programme d’appui à la recherche et à l’innovation du domaine minier (PARIDM). Pour les trois prochaines années, c’est une enveloppe globale de près de 3,6 M$ qui sera disponible pour l’attribution de subventions. Le gouvernement maintient ainsi son engagement de soutenir le développement minier au Québec tout en favorisant les initiatives innovantes, ce qui permet une meilleure acceptabilité sociale et a pour but de réduire l’empreinte environnementale des activités minières. Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, a fait cette annonce aujourd’hui, en marge de l’inauguration de la mine Lamaque d’Eldorado Gold à Val-d’Or. Pour l’occasion, il était accompagné du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour, et de la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Mme Marie-Eve Proulx. Le ministre Julien en a profité pour annoncer l’attribution de 600 000 $ à Eldorado Gold Lamaque, afin qu’elle évalue et applique une nouvelle méthode de minage plus sécuritaire et productive pour les gisements de faible pendage. Cette contribution gouvernementale, issue du PARIDM, permettra à la société minière d’accorder un contrat de recherche à Polytechnique Montréal afin d’évaluer les risques liés à la sécurité du travail et à la productivité d’une méthode spécifique de minage mécanisé mise au point par la jeune entreprise de Val-d’Or, Minrail. Cette nouvelle méthode de minage mécanisée pourrait permettre d’exploiter le minerai d’or dans de nouvelles sections de la mine de façon sécuritaire.

Citations

Je me réjouis de la mise en production commerciale de la mine Lamaque. L’industrie minière est vitale pour le Québec et ses régions et le soutien en recherche et développement dans le domaine minier est essentiel pour que nos entreprises minières puissent suivre l’évolution mondiale dans ce domaine et qu’elles demeurent compétitives. Comme gouvernement, nous croyons que le développement responsable de nos ressources minérales, tant sur le plan humain qu’environnemental, est au cœur d’une prospérité durable pour le Québec. Et le projet de la mine Lamaque en est un bel exemple !
– Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord
C’est une étape historique qui vient d’être franchie avec la mise en production commerciale de cette mine d’or. Je félicite la société minière Eldorado Gold Corp. pour sa détermination. Une mine d’une telle envergure générera des retombées économiques considérables pour l’Abitibi-Témiscamingue. Ces retombées se mesurent déjà et elles ne font que commencer !
– Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec
Le projet minier Lamaque est un excellent exemple de projet porteur que nous souhaitons développer. Les sociétés minières telles qu’Eldorado Gold Corp. contribuent à la croissance durable de l’économie régionale. Je tiens à souligner la volonté de la société d’avoir réussi à réaliser un maillage avec une entreprise d’ici qui aura l’occasion de perfectionner sa méthode de minage.
– Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Nous sommes extrêmement heureux de l’obtention de cette subvention pour l’implantation d’une nouvelle méthode de minage qui maximisera l’extraction et la rendra plus sécuritaire pour nos employés. Le succès de l’implantation de cette nouvelle méthode pourra être bénéfique pour l’ensemble de l’industrie minière.
– George Burns, président-directeur général d’Eldorado Gold Corp.

Faits saillants

  • Le Programme d’appui à la recherche et à l’innovation du domaine minier accorde une aide financière maximale de 40 % des dépenses admissibles ne dépassant pas 600 000 $, sous forme de subventions aux entreprises de l’industrie minière pour des projets de R et D technologiques, sociétaux et environnementaux, afin qu’elles trouvent de nouvelles technologies et les appliquent dans la conduite de leurs activités.

Partager