Vous êtes ici :
Communiqué de presse Ministère

MRC du Haut-Saint-François – le statut du parc régional du Marécage-des-Scots officialisé

Hampden, le 27 juin 2018 – La MRC du Haut-Saint-François compte un nouveau parc régional qui résulte de la volonté de la communauté locale d’accroître l’activité récréotouristique et de stimuler le développement économique du secteur. L’obtention du statut officiel du parc régional du Marécage-des-Scots permettra aux autorités de jouer un rôle actif en matière de planification et d’intervention dans l’aménagement d’espaces récréatifs, en prenant en considération l’exploitation de toutes les ressources qui s’y trouvent.

Confirmé ce matin par l’adjoint parlementaire du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports et député de Mégantic, M. Ghislain Bolduc, au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Pierre Moreau, le statut de parc régional s’inscrit dans le cadre d’un projet plus large, celui du Pôle touristique de la Rivière-au-Saumon. Ce dernier est composé de trois volets, soit Scotstown, le parc national du Mont-Mégantic et le parc régional du Marécage-des-Scots.

Voué à jouer un rôle de soutien important à l’égard des deux premiers volets, le parc régional du Marécage-des-Scots est appelé à devenir un élément phare des Cantons-de-l’Est. Ainsi, la phase 1 du plan d’aménagement et de gestion provisoire du parc, dont 24,7 km2 des 33,03 km2 sont constitués de terres du domaine de l’État, propose un projet récréotouristique reposant d’abord et avant tout sur une mise en valeur qui respecte l’intégrité écologique et faunique du milieu naturel. Les paysages et la richesse du milieu sur les plans faunique et floristique constitueront sans contredit une force du parc régional. Le potentiel pour la pratique d’activités nautiques, la randonnée pédestre, la pratique du vélo et l’ornithologie sera plus qu’intéressant.

Citations

Par la création de parcs régionaux, le gouvernement du Québec contribue à la mise en valeur d’espaces naturels dotés d’un potentiel récréatif reconnu, tout en assurant une utilisation harmonieuse du territoire et de ses ressources naturelles, qu’elles soient forestières, aquatiques, fauniques, minérales ou autres. Au final, c’est toute la population qui pourra profiter de ces milieux à fort potentiel récréotouristique.

M. Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

La création du parc régional projeté complètera l’offre récréotouristique locale en procurant notamment un accès à l’eau et un lien physique entre le secteur de Franceville, le marécage des Scots et Scotstown. Ensemble, ces développements complémentaires permettront de constituer une masse critique d’activités récréotouristiques, de soutenir le choix de cette destination touristique et de favoriser les retombées économiques locales et régionales.

M. Ghislain Bolduc, adjoint parlementaire du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports et député de Mégantic

En plus de réitérer l’engagement de notre gouvernement à mettre en valeur ce que le Québec a de plus beau à offrir, ce parc multiplie les possibilités d’activités pour les adeptes de randonnée et pour tous ceux et celles qui souhaitent profiter davantage des espaces naturels de la région de l’Estrie.

M. Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec

 

 

 

Partager

X