Mines
Vous êtes ici :

Réflexion sur la mise en valeur des minéraux critiques et stratégiques

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, dont la mission vise à « assurer la gestion et soutenir la mise en valeur des ressources énergétiques et minérales ainsi que du territoire du Québec, dans une perspective de développement durable », amorce une réflexion sur la place du Québec dans la mise en valeur des minéraux critiques et stratégiques. Une consultation se tiendra du 19 novembre 2019 au 7 février 2020. Les partenaires, les représentants du milieu et les citoyens sont invités à exprimer leurs points de vue ou leurs commentaires et ainsi à contribuer à la réflexion et à définir des orientations gouvernementales en la matière.

Les définitions des minéraux critiques et stratégiques diffèrent d’un pays à l’autre et dans le temps. Selon le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles :

Les minéraux critiques :

  • revêtent aujourd’hui une importance économique significative pour des secteurs clés de l’économie;
  • présentent un risque d’approvisionnement élevé;
  • n’ont pas de substituts disponibles commercialement.

Les minéraux stratégiques :

  • revêtent une importance stratégique pour les États;
  • sont des substances nécessaires à la mise en œuvre des politiques économiques du Québec, notamment la Politique énergétique 2030 et le futur plan d’électrification et de changement climatique 2020-2030.

Documentation

Participation publique et questionnaire en ligne

Pour les citoyens et organisations souhaitant s’exprimer ou faire part de leurs commentaires, deux moyens sont offerts jusqu’au 7 février 2020 :

Tout document reçu pourra être rendu public, en partie ou dans sa totalité, sur ce site Web. Veuillez éviter d’inscrire dans votre document des renseignements personnels.

Tout document de nature offensante, choquante ou diffamatoire sera supprimé sans être pris en compte lors de l’analyse des commentaires reçus.

Rencontres régionales avec des partenaires et des représentants du milieu

Dans le cadre de cette réflexion, des rencontres sur invitation sont prévues à la fin de l’automne 2019 et à l’hiver 2020 dans diverses régions : Abitibi-Témiscamingue, Capitale-Nationale, Côte-Nord, Montréal, Nord-du-Québec et Saguenay–Lac-Saint-Jean. Des acteurs et partenaires concernés par les secteurs industriel, minier, environnemental et de la recherche, ainsi que des représentants du milieu, échangeront avec des représentants du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN).

En plus du MERN, notons que d’autres ministères et organismes, comme le ministère de l’Économie et de l’Innovation, Investissement Québec, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et la Société du Plan Nord, collaborent à la réflexion gouvernementale.

Le contexte d’une forte demande

L’aéronautique, les télécommunications, les énergies renouvelables, le stockage d’énergie, le secteur médical et l’électrification des transports sont des secteurs en forte croissance et pour lesquels un approvisionnement en minéraux critiques et stratégiques est indispensable.

Outre ces grands secteurs, ces minéraux font partie du quotidien et se retrouvent dans plusieurs objets. Pensons au graphite, au lithium, au cobalt et au nickel essentiels dans la fabrication des batteries lithium-ion utilisées dans les ordinateurs portables, les téléphones cellulaires et les véhicules électriques et pour le stockage d’énergie.

Les atouts du Québec

  • L’environnement d’affaires du Québec pour l’investissement minier est parmi les meilleurs au monde, avec un climat politique stable, une base de connaissances géoscientifiques reconnue mondialement et des politiques et mesures de soutien industriel.
  • Le Québec dispose d’un des sous‑sols les plus diversifiés en minéraux critiques et stratégiques au Canada.
  • Le Québec offre des énergies propres à prix compétitifs et fait montre d’exemplarité en matière sociale et environnementale.
  • Le Québec peut compter sur une expertise technologique et la présence de nombreux  établissements universitaires et collégiaux.
  • Le Québec s’est activement engagé à verdir son économie et à accélérer la transition technologique de ses entreprises. Le développement des minéraux critiques et stratégiques est en adéquation avec le virage vers la transition énergétique qu’a amorcée le Québec.
  • Le Québec possède un important potentiel minéral dont l’exploitation permet de réaliser 20 % de la production minière canadienne.
  • Les ressources qu’on y exploite sont des plus diversifiées au Canada, soit 17 métaux et 14 minéraux non métalliques.
  • Le Québec contribue à fournir des minéraux critiques et stratégiques puisqu’il est un producteur de nickel, de niobium et de graphite et que des projets miniers sont en cours pour le lithium, le vanadium, les éléments de terres rares et le tantale.

Pour information complémentaire

Pour nous joindre

Centre de services des mines
Téléphone : 418 627-6278
Sans frais au Canada et aux États-Unis : 1 800 363-7233