Mines
Vous êtes ici :

Sites miniers abandonnés sous la responsabilité réelle de l’État

Voici quelques définitions utiles relativement à la restauration minière qui illustrent les principales étapes de la prise en charge des sites miniers abandonnés par le Ministère :

Définitions

Drainage minier acide : Écoulement d’eau acide contenant des métaux dissous qui provient de l’oxydation des minéraux sulfurés contenus dans les stériles, les minerais et les résidus miniers exposés à l’air et à l’eau. Drainage neutre contaminé : Écoulement d’eau contenant des métaux dissous dont les concentrations sont supérieures aux normes environnementales lorsque le pH est près de la neutralité.

Étapes

  1. Caractérisation : regroupe les actions qui permettent de déterminer la présence et l’envergure de contamination ainsi que les risques et les impacts qui en découlent.
  2. Conception de scénarios de restauration : consiste à choisir et à présenter des scénarios de restauration pour le site minier.
  3. Validation par des experts externes : la sélection d’un scénario de restauration doit être effectuée selon les meilleures techniques de restauration disponibles et être techniquement et économiquement réalisable.
  4. Élaboration du plan de restauration : présente les concepts du scénario sélectionné et l’ingénierie préliminaire.
  5. Obtention des autorisations pour les travaux : obtenir les permis et autorisation auprès des ministères ou organismes provincial et fédéral, des municipalités, etc., pour chacune des phases des travaux.
  6. Élaboration des plans et devis pour construction : les plans et devis finaux constituent les documents techniques décrivant les travaux en vue de la réalisation de ceux-ci par un entrepreneur.
  7. Réalisation des travaux de restauration : octroi de contrat(s) à un ou des entrepreneurs pour la réalisation des travaux et en assurer le suivi.
  8. Suivi post-restauration et entretien : activités permettant de valider si les travaux réalisés atteignent les objectifs environnementaux, agronomiques et géotechniques. Entretien des infrastructures.