Mines
Vous êtes ici :

Domaine économique

Mettre en valeur les filières minières actuelles et en développer de nouvelles

Exploration minière

Favoriser le transfert technologique aux entreprises juniors d’exploration

Le Ministère souhaite notamment soutenir le consortium de recherche en exploration minérale (CONSOREM). Ce groupe de recherche, basé à l’Université du Québec à Chicoutimi, est axé sur les géotechnologies de l’exploration au Québec. Il permet de développer des concepts et des techniques modernes d’exploration en vue d’optimiser la découverte de nouveaux gîtes dans les régions ressources.

Exploitation minière

Mieux planifier les subventions de recherche dans le domaine minier

Pour ce faire, le Ministère s’est doté d’un cadre normatif pour son Programme d’appui à la recherche et à l’innovation du domaine minier (PARIDM). Ce programme s’adresse directement aux entreprises du secteur minier. L’aide accordée vise à soutenir des projets de recherche dont le succès dépend d’une aide technique spécialisée (universités, centres de recherche, consortium de recherche). La contribution minimale des entreprises sera de 30 % des dépenses admissibles des projets et la subvention du PARIDM pourra atteindre 40 %. D’autres ministères et organismes pourront contribuer au financement mais, en aucun cas, l’aide gouvernementale totale ne devra dépasser 70 % des dépenses admissibles.

Améliorer la productivité de l’industrie minière et soutenir la commercialisation des résultats de recherche

Les mesures mises en place ont pour but, entre autres, de soutenir financièrement COREM, le consortium de recherche en traitement et transformation des substances minérales. COREM est le plus grand centre de recherche en traitement de minerai au Canada. Ses champs d’expertise sont la minéralogie, la fragmentation des minéraux, la séparation physique, la flottation, la métallurgie extractive, l’agglomération des minéraux et les procédés thermiques.

Soutenir des travaux de recherche pour répondre aux priorités du secteur minier québécois

Parmi les mesures envisagées pour appuyer la recherche et l’innovation, le Gouvernement du Québec a mis sur pied un programme visant à soutenir des travaux de recherche pour répondre aux priorités du secteur minier québécois : le Programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier. Le programme 2013-2017 est accessible aux projets de recherche appliquée et permet de compléter le financement des projets réalisés en partenariat avec le secteur privé. Il s’adresse directement aux chercheurs universitaires et de collèges, et chaque projet doit être appuyé par l’industrie minière. Le programme est géré par le Fonds de recherche du Québec Nature et Technologie (FRQNT) en collaboration avec le MERN. Les domaines prioritaires du secteur minier visés sont l’exploration et l’exploitation en profondeur, l’adaptation de la technologie au contexte géologique québécois, l’adaptation aux changements climatiques, le développement minier en milieu nordique, l’optimisation de l’extraction minière et de la consommation énergétique, la diminution de l’impact environnemental de l’activité minière ainsi que la restauration de sites miniers. L’investissement du MERN est de 16,5 M$ et il a permis de financer 63 projets de recherche dont les résultats seront diffusés jusqu’en 2020.

Première transformation des métaux

Favoriser la croissance de la première transformation des métaux au Québec

Dans le cadre du budget 2016‑2017, le Gouvernement du Québec a présenté une mesure, sur trois années financières (2016-2017, 2017-2018, 2018-2019), pour appuyer le développement de l’hydrométallurgie afin d’en améliorer la connaissance et de favoriser le développement d’une expertise dans ce domaine au Québec. Six projets ont été retenus dans l’appel de projets de 2016-2017 et huit projets dans celui de 2017-2018. L’appel de projets 2018-2019 est en préparation et son lancement est prévu en mai 2018. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la Vision stratégique du développement minier au Québec. Elle a pour but de soutenir le développement de la filière des métaux émergents, et ce, à partir de l’extraction à la mine en passant par la métallurgie extractive jusqu’à l’obtention des produits finis.

Réseau de fournisseurs et équipementiers

Promouvoir l’amélioration continue des processus

Le Ministère a confié au Groupe MISA la réalisation de cartographies de la chaîne de valeur minière et la coordination, en partenariat avec le Mouvement québécois de la qualité, de projets pilotes en amélioration continue avec les entreprises de la filière minière. Le projet, qui a débuté en janvier 2016, se terminera en janvier 2019.

 

 

 

 

X