Novembre 2011    Imprimer cet article

Québec Exploration 2011

Luc Charbonneau et Charlotte Grenier,
Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF)

De la connaissance à la découverte! C’est sur ce thème très évocateur que se déroulera la neuvième édition de Québec Exploration, cet important congrès qui fera le point sur la connaissance géoscientifique de l’ensemble du territoire québécois, un incontournable pour l’exploration minière.

UN PROGRAMME DE CONFÉRENCES AXÉ SUR LA CONNAISSANCE GÉOSCIENTIFIQUE TOUS AZIMUTS!

Le comité organisateur de Québec Exploration 2011 est très fier de présenter un programme de conférences d’une qualité exceptionnelle et d’une grande diversité. Les responsables du programme ont été en mesure de concocter des sessions de conférences d’une grande pertinence pour un secteur d’activité en plein essor! De nombreux conférenciers de renommée internationale feront partie de la cohorte de l’édition 2011.

Voici donc un aperçu de ce programme de conférences divisé en six sessions distinctes.

Session 1
Nouvelles connaissances géologiques et potentiel minéral de la région géologique de l’Abitibi

La ceinture géologique de l’Abitibi demeure, malgré près d’un siècle d’exploitation minière, une région privilégiée pour l’exploration minière, particulièrement pour les métaux précieux et usuels. Son potentiel minéral apparaît également élevé pour plusieurs autres métaux et substances, notamment le nickel, le lithium et le vanadium. Cette session vise à faire le point sur les récentes connaissances géologiques acquises dans cette région, son évolution métallogénique et les récentes découvertes et projets miniers.

Session 2
Entrepreneuriat et financement public : ce qu’en pensent entrepreneurs et investisseurs

Le potentiel minéral du Québec attire des entreprises de partout dans le monde. Le Québec bénéficie d’un régime minier des plus concurrentiels. Nous trouvons au Québec l’expertise requise et des institutions prêtes à soutenir l’entrepreneuriat minier québécois. Malgré tous ces avantages comparatifs, seulement 6 des 149 sociétés minières qui se sont inscrites à la bourse de croissance TSX en 2010 sont québécoises. Pourtant, d’autres entrepreneurs miniers n’ont pas hésité à le faire avec succès. Ils parleront de leur cheminement, de leur gestion d’une entreprise publique et donneront de judicieux conseils. Un panel d’investisseurs se prononcera également sur les qualités recherchées chez l’entrepreneur minier et sur son plan d’affaires.

Session 3
Géoscience, exploration et découverte minérale : un trio indissociable

Cette session soulignera l’importance de la recherche géoscientifique émanant des gouvernements, universités et groupes de recherche sur la découverte de nouveaux gisements minéraux. En outre, le degré de participation des gouvernements à la connaissance géoscientifique sera examiné dans un contexte où les coûts des découvertes minérales augmentent. De plus, l’apport des nouveaux modèles conceptuels ou d’exploration par les groupes de recherche universitaires et précompétitifs sera scruté lors des présentations illustrant des exemples concrets et actuels sur la performance de l’industrie minière.

Session 4
Le fer : de l’exploration à l’exploitation

Au cours de la dernière décennie, le prix du minerai de fer a fortement augmenté et la demande pour cette matière première s’est accrue. En 2009, le Québec a vu l’ouverture de sa première mine de minerai de fer après 30 années marquées par des fermetures. L’année 2010 et le début de 2011 ont été pour leur part marqués par des prises de participation dans plusieurs sociétés minières juniors actives au Québec et au Labrador par des aciéristes chinois et indien. Cette session fera le point sur les projets d’exploration et de mises en valeur du minerai de fer au Québec et au Labrador ainsi que sur le rôle capital que joue la Chine dans cette effervescence.

Session 5
Minéraux et métaux critiques, stratégiques et de haute technologie

Les pays industrialisés prennent de plus en plus conscience que plusieurs minéraux et métaux deviennent des éléments clés dans le maintien et le développement de leur industrie des hautes technologies. Restrictions d’approvisionnement, quotas à l’exportation, explosion des prix, déséquilibre de l’offre et de la demande ou pénuries anticipées viennent alimenter l’intérêt pour ces substances dont l’usage fait maintenant partie de notre quotidien. Des explorateurs et des exploitants miniers sont donc à la recherche de ces minéraux et métaux de demain. Quoi chercher, où chercher, pourquoi, pour qui, quel portrait peut-on dresser de la situation. La session portera sur quelques-uns des éléments de cette problématique.

Session 6
Les sciences de la Terre : à la croisée des connaissances

Les sciences de la Terre sont à la croisée des connaissances en géologie, en chimie, en physique et en biologie. Une approche multidisciplinaire est essentielle pour comprendre l'histoire et l'évolution de notre Terre.  Cette session de conférences présentera, dans un langage accessible à tous, des exemples de grands projets scientifiques qui auscultent la Terre par la mise en commun de connaissances provenant de diverses disciplines et dont les nouvelles interprétations nous permettent de mieux comprendre notre environnement.

GÉOLOGIE QUÉBEC ÉLÈVE LA CONNAISSANCE GÉOSCIENTIFIQUE ENCORE PLUS HAUT!

Les géologues de Géologie Québec ont connu un été très prolifique. Des dizaines de nouvelles cartes seront produites et exposées. Des réanalyses de sédiments de lacs seront également dévoilés. Finalement, de nouvelles cibles pour l’exploration minière seront rendues publiques.

Le dévoilement en primeur de cette multitude de données géoscientifiques inédites vous montrera le chemin vers de nouvelles découvertes.

Québec Exploration sur Facebook

Québec Exploration est à l’ère du Web 2.0. Il est désormais possible de devenir « fan » de Québec Exploration en visitant son site Facebook. Suivez les préparatifs du congrès et interagissez avec l’équipe de Québec Exploration.

Québec Exploration 2011 se démarquera!

Un programme de conférences étonnant, des ateliers très pertinents pour les intervenants géoscientifiques, des sessions interactives incontournables pour tout savoir des politiques et règlements, une « journée porte ouverte » sur le thème de la radioactivité au naturel, des activités sociales qui vous enchanteront, plus de 2000 participants : voilà en quelques mots les raisons pour lesquelles il ne faut pas manquer Québec Exploration 2011. Un enrichissement collectif de connaissances pour multiplier les découvertes!

Inscrivez-vous dès maintenant à cet événement qui aura lieu au Château Frontenac du 21 au 24 novembre prochains. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Internet : www.QuebecExploration.qc.ca

Envoyer cet article
Numéros précédents | Questions et commentaires


© Gouvernement du Québec, 2011