MERN - Exploration du kaolin
 
Stratégie minérale
OGAT
Stratégie minérale



Fiscalité minière

Histoire de l'industrie minière

Pierres gemmes

Pierre architecturale

Minéraux industriels

Métaux rares ou de haute technologie


SIGÉOM

GESTIM

Répertoire des établissements miniers du Québec





Saint-Rémi-d'Amherst


Le gisement de kaolin de Saint-Rémi-d’Amherst est situé au sud du village du même nom dans la région des Laurentides.

 

 

Le dépôt de kaolin de Saint-Rémi-d’Amherst est constitué de quartzites kaolinitisés et de veines ou de lentilles enrichies en kaolin longeant une zone de quartzites fracturés d’environ 300 m en largeur et de 2000  m de longueur. Le kaolin associé à ces roches serait d’origine magmatique et résulterait d’émanations de fluides issus de roches ignées qui auraient altérées les feldspaths (Osborne, 1938).

Quelques dépôts contiennent de la limonite et résulteraient de la redistribution du kaolin primaire par les eaux superficielles. Les quartzites kaolinitisés occupent des bandes d’épaisseurs variables le long de la zone de quartzites fracturés.

La roche est un quartzite blanc laiteux ou vitreux à grains grossiers cimentés par une kaolinite de teinte blanche et très friable. La quantité de kaolinite varie généralement de 5 à 10 % mais des veines ou des lentilles enrichies peuvent contenir jusqu’à 50 % de kaolinite.

 




Retour à la page précédente