MERN - Exploration du kaolin
 
Stratégie minérale
OGAT
Stratégie minérale



Fiscalité minière

Histoire de l'industrie minière

Pierres gemmes

Pierre architecturale

Minéraux industriels

Métaux rares ou de haute technologie


SIGÉOM

GESTIM

Répertoire des établissements miniers du Québec





Brouillan


Les gisements polymétalliques des anciennes mines Selbaie situés dans le canton Brouillan au nord-ouest de Joutel sont caractérisés par des minéralisations supergènes auxquelles sont associées localement des quantités considérables de kaolin et de limonite.

 

Le kaolin est particulièrement abondant dans la zone de minerai, située à l’intérieur d’un corridor de cisaillement de 1000 m de long et de 5 à 50 m de largeur (Faure et al., 1990). La kaolinitisation est surtout observée dans le toit de la zone de faille et augmente en intensité en s’approchant de la surface (Deptuck et al., 1982).

Des échantillons de roches kaolinitisées provenant de la mine souterraine ont donné des teneurs en kaolinite variant de 15 à 65 %. Suivant l’analyse par thermogravimétrie, la fraction inférieure à 2 microns d’un échantillon est constituée de kaolinite pure tandis que celle issue d’autres échantillons se compose de kaolinite, de mica et de montmorillonite.




Retour à la page précédente