MERN - Exploitation de l?apatite
 
Stratégie minérale
OGAT
Stratégie minérale



Fiscalité minière

Histoire de l'industrie minière

Pierres gemmes

Pierre architecturale

Minéraux industriels

Métaux rares ou de haute technologie


SIGÉOM

GESTIM

Répertoire des établissements miniers du Québec





Exploitation de l'apatite



Aucune production d'apatite ne se fait actuellement au Québec. Cependant, des quantités relativement importantes de minerais d’apatite ont été extraites dans la région de l’Outaouais vers la fin du XIXe siècle et au début du XXsiècle.


Au Québec, les projets d’exploration sur les gisements d’apatite de Lac à Paul (Saguenay) et de Sept-Îles sont à un stade avancé. Des études de faisabilité sont en cours pour une évaluation plus poussée des ressources minérales. Des décisions de mise en production sont attendues au cours de 2011.

La mine Agrium, (Agrium Inc.) située à 40 km au sud-ouest de Kapuskasing en Ontario, est la seule mine de phosphate en exploitation au Canada.

Critères d’exploitation

En général, les dépôts de phosphorite (sédimentaire) exploités dans le monde contiennent de 20 à 35 % de P2O5 tandis que dans les gisements d’origine ignée les teneurs en P2O5 varient de 4 à 20 %.

Une grande partie (> 80 %) de la production mondiale d’apatite provient de dépôts d’origine sédimentaire, lesquels sont plus riches que les gisements d’origine ignée. Toutefois, les procédés de concentration entraînent la production d‘importantes quantités de résidus (phospho-gypse) parfois radioactifs.

Les gisements ignés sont généralement très peu radioactifs. Un concentré de 41 % de P2O5 peut être produit tout comme des sous-produits comme le TiO2.


Références

HARBEN, P. W., 2002. The Industrial Minerals HandyBook, A guide to market, specifications & prices. 4th edition, 408 pages.

HARBEN, P. W. et M. KUZAVART, 1996. Industrial Minerals. A global Geology. Industrials Information Ltd. Metal Bulletin, PLC London, 409 pages.

Jasinski, S.M, 2008. Phosphate rock, U.S. Geological Survey Yearbook, pages 56.1-56.10.

 




Retour à la page précédente