Vous êtes ici : Actualités > Salle de presse > Lancement d’une réflexion gouvernementale sur les minéraux critiques et stratégiques
Communiqué de presse Mines

Lancement d’une réflexion gouvernementale sur les minéraux critiques et stratégiques

Québec, le 19 novembre 2019 – Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, a annoncé aujourd’hui qu’une réflexion sur la place du Québec dans la mise en valeur des minéraux critiques et stratégiques sera entreprise. Il a fait cette annonce à l’occasion de l’ouverture de la 40e édition du congrès Québec Mines + Énergie qui se déroule à Québec cette semaine.

Rencontres régionales avec des partenaires et des représentants du milieu

Dans le cadre de cette réflexion, des rencontres sont prévues en décembre et janvier prochains dans diverses régions : Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord, Montréal, Nord-du-Québec, Capitale-Nationale et Saguenay–Lac-Saint-Jean. Des acteurs et partenaires concernés par les secteurs industriel, minier, environnemental et de la recherche, ainsi que des représentants du milieu, seront invités à échanger notamment sur les étapes de développement de la chaîne de valeur, soit de l’exploration à l’exploitation, à la transformation et au recyclage, de même que sur le développement de l’expertise et l’exploitation des ressources.

Les minéraux critiques et stratégiques revêtent une importance stratégique pour des secteurs clés de l’économie, présentent un risque d’approvisionnement élevé et n’ont pas de substituts disponibles commercialement. D’autre part, ils sont des substances nécessaires à la mise en œuvre des politiques économiques du Québec, notamment le Plan d’électrification et de changements climatiques 2020-2030 et la Politique énergétique 2030.

L’aéronautique, les télécommunications, les énergies renouvelables, le stockage d’énergie, le secteur médical et l’électrification des transports sont des secteurs en forte croissance et pour lesquels un approvisionnement en minéraux critiques et stratégiques est indispensable. Outre ces grands secteurs, ces minéraux font partie du quotidien et se retrouvent dans plusieurs objets. Par exemple, pensons au graphite, au lithium, au cobalt et au nickel qui sont essentiels dans la fabrication des batteries, des ordinateurs portables et téléphones cellulaires ainsi que des véhicules électriques et pour le stockage de l’énergie.

Participation publique

Pour les citoyens et autres organisations souhaitant s’exprimer ou faire part de leurs commentaires pour contribuer à la réflexion, un questionnaire est en ligne dès aujourd’hui jusqu’au 7 février 2020 sur le site Web du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles.

Notons que d’autres ministères et organismes, comme le ministère de l’Économie et de l’Innovation, Investissement Québec, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et la Société du Plan Nord, collaboreront à la réflexion gouvernementale.

Citation

À l’ère des nouvelles technologies et de la transition énergétique, la mise en valeur des minéraux critiques et stratégiques est un important enjeu non seulement économique, mais aussi géopolitique. Ceux-ci ont un rôle déterminant à jouer dans la production de biens, lequel rôle doit répondre aux politiques économiques du Québec. Entreprendre une réflexion sur la place du Québec dans ce domaine est donc primordial pour notre gouvernement. Nous échangerons avec les partenaires et le milieu, afin que les acteurs impliqués puissent contribuer aux orientations gouvernementales, dans une perspective de création de richesse et d’emplois de qualité dans toutes les régions du Québec.

M. Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord

Faits saillants

  • Le secteur minier joue un rôle de premier plan dans l’économie avec notamment 30 000 emplois directs et indirects et 24 mines actives, principalement dans les régions de la Côte-Nord, du Nord-du-Québec et de l’Abitibi-Témiscamingue.
  • Le Québec possède un important potentiel minéral dont l’exploitation permet de réaliser 20 % de la production minière canadienne.
  • Les ressources qu’on y exploite sont des plus diversifiées au Canada, soit 17 métaux et 14 minéraux non métalliques.
  • Le Québec contribue à fournir des minéraux critiques et stratégiques puisqu’il est un producteur de nickel, de niobium et de graphite et que des projets miniers sont en cours pour le lithium, le vanadium, les éléments de terres rares et le tantale.

Liens connexes

 

 

 

 

Partager