MERN - Consommation d'énergie par secteur
Politique énergétique

Hydroélectricité
Énergie éolienne
Pétrole et gaz naturel
Innovation


Informations géoscientifiques pétrolières et gazières




Consommation d'énergie par secteur


Retour à la table des matières

Faits saillants

  • Comptant pour 38 % de la consommation totale d'énergie en 2013, le secteur industriel est demeuré le principal consommateur d'énergie.

    • Les industries de la fonte et affinage (y compris les alumineries), des pâtes et papiers, de la sidérurgie, du raffinage, du ciment et des produits chimiques ont accaparé plus de 60 % de la consommation d'énergie de ce secteur.

  • Par ailleurs, le secteur des transports a représenté 30,5 % de la consommation totale d'énergie, le secteur résidentiel, 19,7 %, et le secteur commercial, 11,81 %.

La consommation finale d'énergie par secteur (1988-2013)

Sources : Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles et Statistique Canada

Données en format Excel (304 Ko)

Explication du graphique

Depuis 1986, une hausse tendancielle de la consommation d?énergie est observée dans le secteur des transports. Les secteurs commercial et industriel ont aussi connu une croissance, atteignant un sommet en 2003 et 2004 respectivement. Leur consommation d?énergie décroît par la suite au moins jusqu?en 2008, voire 2010 pour le secteur industriel. De 2011 à 2013, il n?y a pas de tendance claire dans l?évolution de la consommation du secteur industriel.

Quant à la consommation d’énergie dans le secteur résidentiel, elle a progressé plus lentement et a oscillé entre 7 et 8 millions de tep au cours des 25 dernières années. Cette progression s’explique notamment par une amélioration de l’efficacité énergétique. En effet, l’amélioration de l’isolation des logements et du rendement des équipements de chauffage a contribué à modérer l’accroissement de la demande en énergie, et ce, malgré l’augmentation du nombre d’habitations.

La consommation industrielle d'énergie
selon les industries2 (1999-2013)

Sources : Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles et Statistique Canada

Données en Format Excel, 294 Ko

Explication du graphique

L’industrie de la fonte et affinage (y compris les alumineries) et l’industrie des pâtes et papiers sont les deux principales industries consommatrices d’énergie, avec respectivement 27,3 % et 21,3 % de la consommation industrielle d’énergie en 2013. La catégorie « autres manufacturiers » représente la seconde en importance en termes de consommation d’énergie du secteur industriel, avec une proportion de 25,6 %. Cependant, chacune des industries qui la composent ne représente individuellement qu’une part relativement faible de ce secteur.

Depuis 2011, la majorité des industries a enregistré une baisse de la consommation d'énergie. La consommation dans les industries de pâtes et papiers et de fonte et affinage a baissé respectivement de 7,7 % et 1,8 % de 2011 à 2013.

La consommation industrielle d'énergie par forme (1999-2013)

Sources : Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles et Statistique Canada

Données en Format Excel, 289 Ko

Explication du graphique

La source d'énergie la plus utilisée dans le secteur industriel est l'électricité.  En 2013, elle comptait pour près de la moitié (46,4 %) de la consommation d'énergie dans ce secteur. Les autres sources utilisées ont été le gaz naturel, les produits pétroliers et la biomasse (24 %, 13,8 % et 12,7 % respectivement), venant ensuite le charbon qui a été consommé en quantité moins importante que les autres sources, soit 3,2 % de la consommation totale de ce secteur. Cette consommation de charbon a surtout été concentrée dans les industries de la fonte et affinage (y compris les alumineries) et du ciment.

La consommation finale d'énergie du secteur industriel a connu une baisse tendancielle depuis 2005. Cependant, l'évolution de la consommation par forme est plus contrastée. Ainsi, la biomasse, l'électricité et les produits pétroliers sont les formes d'énergie qui ont enregistré les baisses les plus importantes de consommation par rapport à 2005, de 32 %, 20,3 % et 18,6 % respectivement. Toutefois, la consommation de gaz naturel et celle du charbon ont augmenté respectivement de 64,3 % et 24,3 %.

La consommation d'énergie selon les modes de transport (2013)

Sources : Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles et Statistique Canada.

Données en Format Excel, 287 Ko

Explication du graphique

Le transport routier a compté pour 77,6 % de la consommation énergétique du secteur des transports en 2013, ce qui a représenté près du quart de la consommation énergétique totale du Québec.

Sur les 25 dernières années, la consommation d'énergie du transport routier s'est accrue de plus de 34 %, comparativement à environ 40 % pour l'ensemble du secteur des transports.

La consommation d'énergie dans le secteur commercial
et institutionnel (1988-2013)

cid:image001.jpg@01D190F0.C275B5E0

Sources : Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles et Statistique Canada

Données en Format Excel, 287 Ko

Explication du graphique

La consommation d'énergie dans le secteur commercial a connu une hausse relativement importante de 1988 à 2011, augmentant de plus de 173 %.

En 2013, les commerces et autres institutions et les administrations publiques se sont partagés respectivement 76,4 % et 23,6 % des parts du total de la consommation dans le secteur commercial.

 

1.Des informations provenant de Statistique Canada font état d'un double comptage dans les données de consommation d'électricité pour le secteur commercial et institutionnel recueillies auprès des compagnies d'électricité. Ce niveau a été révisé à la baisse, ce qui explique la diminution par rapport à la proportion présentée dans une version antérieure qui se situait à environ 15 %.  

2.Depuis plusieurs années, les données de consommation de plusieurs formes d'énergie (électricité, produits pétroliers et gaz naturel) de plusieurs industries, précédemment disponibles auprès de Statistique Canada, sont confidentielles. En conséquence, elles sont estimées, à partir de données historiques diffusées par Statistique Canada et de l'information détenue par le MERN, dans le but de fournir un ordre de grandeur de la consommation de ces secteurs.

3.En raison d’ajustements apportés par Statistique Canada à la consommation d’électricité, il est difficile d’interpréter l’évolution de la consommation de ce secteur entre 2011 et 2013.




Retour à la table des matières