Énergie

Importations et exportations d’électricité

Faits saillants

  • De 2008 à 2019, on note une tendance à la croissance des exportations nettes d’électricité (excluant les approvisionnements des chutes Churchill) qui sont passées de 16 TWh à 26 TWh.
  • Sur la même période, la valeur nette des échanges avec les États-Unis à chuter drastiquement, en 2009 et 2010, pour ensuite remonter jusqu’en 2015 et redescendre légèrement, suivi d’une légère baisse pour se situer, en 2019, à 1,02 G$.

Les exportations nettes d’électricité (GWh, G$)

Note : La valeur nette des échanges correspond à la différence entre la valeur des exportations et des importations.
Source : Statistique Canada, Données sur le commerce en direct

Explication du graphique

  • Les exportations entre 2008 et 2019 sont passées d’un peu plus de 16 GWh à un peu moins de 26 GWh.
  • Les faibles prix des sources énergétiques, tel que le gaz naturel aux États-Unis, a poussé le prix de l’électricité vers le bas sur les marchés. Ainsi, malgré une augmentation de près de 40 % des volumes d’exportations nettes, l’impact sur la valeur nette des échanges avec les États-Unis demeure relativement similaire.
  • Le prix moyen des exportations est passé de près de 9 ¢/kWh en 2008 à 4 ¢/kWh en 2019.
  • Le prix moyen des importations est passé de près de 6 ¢kWh en 2008 à 11 ¢/kWh en 2019.