Énergie

Composantes du prix de l’essence

Faits saillants

  • Le prix moyen de l’essence est passé de 133,9 cents à 126,5 cents le litre de 2018 à 2019, soit une baisse de 6 %. Le prix moyen du pétrole brut importé est passé de 60,1 à 55,8 cents par litre durant cet intervalle, soit une baisse de 7 %.
  • C’est ainsi qu’en 2019, le prix du pétrole brut représentait 44,1 % du niveau de prix de l’essence ordinaire à Montréal, contre 49,5 % en 2013. La part des taxes gouvernementales (fédérales et provinciales) dans le prix de l’essence ordinaire a augmenté de 1,7 point de pourcentage passant de 36,1 % en 2018 à 37,8 % en 2019.

Les composantes du prix de l’essence
Prix moyen de l’essence ordinaire sans plomb à Montréal (2013-2019)

(cents par litre)

Sources : Transition énergétique Québec, Régie de l’énergie et Statistique Canada

Explication du graphique

Pour le calcul des composantes du prix de l’essence présenté ci-dessus, le prix moyen du brut livré au Québec, qui est une donnée annuelle, est préféré au prix de référence du Brent (voir la section « Prix du pétrole ») qui est utilisé dans les calculs du suivi quotidien du prix de l’essence parce qu’il reflète mieux les prix réellement payés au Québec.

Le prix de l’essence se compose du prix moyen du brut livré au Québec, de la marge du raffineur, de la marge de commercialisation ainsi que des différentes taxes applicables. La marge de commercialisation et la marge du raffineur présentées dans le graphique ci‑dessus sont estimées, car il s’agit d’information de nature confidentielle. Il faut noter que la taxe sur l’essence est majorée de 3 cents sur le territoire de l’Agence métropolitaine de Montréal comme contribution au transport en commun. Cette majoration est passée de 1,5 cent à 3 cents le 1er mai 2010, à la suite de l’annonce du Budget du gouvernement du Québec 2010-2011.