MERN- Emplois
 





Nos experts

Chantal Seuthé
Spécialiste en télédétection




La télé quoi ??? En deuxième année du baccalauréat en géologie de l’Université de Montréal, on m’offre un travail d’été en télédétection... c’était la première fois que j’entendais ce mot! Quel bonheur, une occasion pareille, lorsqu’on aime la nouveauté et les parcours hors des sentiers battus. Ma curiosité m’a permis de commencer une carrière passionnante.

Dans le Nord-du-Québec, les points de repère sont rares. À vol d’oiseau, on a parfois de la difficulté à évaluer la taille exacte des objets. Lors d’un vol en hélicoptère au nord de Schefferville, près de la rivière George, le pilote me suggère de regarder en bas. Au début, je ne vois rien. Mais, après un moment, je me rends compte que nous survolons une marée de caribous... des milliers de bêtes, les unes contre les autres. C’est la chose la plus impressionnante que j’ai vue de ma vie!

Tranquille, la télédétection? Certainement pas tous les jours! En hélicoptère, avec un collègue, j’effectue des vérifications dans la région de Charlevoix. Il s’agit de reconnaître le type de végétation en certains points de contrôle précis et je demande donc au pilote de faire des virages serrés à répétition. Après un moment, mon collègue, qui doit s’informer et prendre des notes, devient curieusement silencieux. Je me rends alors compte qu’il emploie toute son énergie à survivre au mal de cœur!


J’ai travaillé dans tous les coins du Québec, pour vérifier la justesse de notre interprétation des images satellite. Le Grand Nord, entre autres, m’a beaucoup impressionnée avec ses vastes espaces de mousse, d’arbustes et de roche où poussent une variété incroyable de minuscules fleurs sauvages... une touche de couleur sur une tablette d’ardoise.


Les images satellite sont traitées par ordinateur afin d’en faire ressortir le plus de nuances possible, ce qui facilite leur interprétation. Nous sommes en quelque sorte des créateurs de couleurs éclatées! Pour arriver à de bons résultats, nous travaillons dans un endroit fermé et relativement sombre... claustrophobes s’abstenir!

Mon travail en télédétection m’amène à participer à de nombreux événements. Dans les expositions et les salons, je partage ma passion des images satellite avec les visiteurs. Dans les congrès, je découvre les résultats des travaux de mes collègues et je leur présente les miens.

Mes photos

Mes collègues préparant le matériel Mon équipe!Tourbières dans le nord du QuébecLecteur satellite à bord de l'hélicoptère

Mes objects fétiches

Carnet de notes
Carnet de notes
Sur le terrain, lorsque je fais la cueillette de données servant à l'interprétation des images satellite, le carnet de notes est mon principal outil de travail. J'y inscris une foule de détails au sujet des photos que je prends et qui, de retour au bureau, permettront une utilisation optimale des images satellite.
Satellite
Satellite
Les satellites d'observation de la Terre produisent quotidiennement des images qui nous dévoilent une foule d'informations. On peut y suivre l'évolution des coupes forestières, y observer l'état des cultures et y découvrir la répartition des tourbières. Les satellites sont les boules de cristal des temps modernes!
Hélicoptère
Hélicoptère
Afin de vérifier l'interprétation des images satellite, nous faisons des survols du territoire en hélicoptère. Aucun autre véhicule ne nous permettrait de survoler un point précis assez longtemps pour nous assurer de la justesse de nos interprétations.
Stéréoscope
Stéréoscope
En utilisant un stéréoscope, on est loin d'avoir les deux yeux dans le même trou! Le principe? Une image gauche et une image droite, chacune étant observée uniquement par l'oil correspondant, permettent de reconstituer une impression de profondeur ou de troisième dimension.
Lunettes 3D
Lunettes 3D
Les lunettes 3D permettent de percevoir la profondeur en observant un anaglyphe, une image composée de deux points de vue légèrement décalés que l'on distingue en les colorant différemment : rouge à gauche, cyan à droite. Chaque verre de ces lunettes permet de voir un seul des deux points de vue. Le cerveau fait le reste!
Boucles d'oreilles
Boucles d'oreilles
Peu importe où je travaille, je ne me passerais pas de mes boucles d'oreilles! Porte-bonheur ou fétiche, je ne sais trop... Mais je me sens en confiance lorsque je les porte.

Retour à la page précédente