MERN- Emplois - Biologiste
 




Biologiste en recherche forestière

(Biologiste)

Description de l'emploi

Le ministère des Ressources naturelles possède l’une des plus importantes équipes de biologistes, d’ingénieurs forestiers, de chimistes et de techniciens travaillant de concert en recherche forestière au Québec. Par leurs travaux, ceux-ci contribuent à l’amélioration des connaissances sur les écosystèmes forestiers ainsi qu’au développement de nouveau matériel végétal et de pratiques forestières novatrices. Les connaissances acquises par les biologistes chercheurs scientifiques du Ministère viennent appuyer les décisions des gestionnaires, des aménagistes forestiers et autres praticiens et contribuent à l’atteinte des objectifs d’aménagement durable des forêts.

En s’appuyant sur une connaissance de pointe, le Ministère a pour mission d’assurer la conservation des ressources naturelles et du territoire et de favoriser la création de richesse par leur mise en valeur, dans une perspective de développement durable, au bénéfice des citoyens.

Au sein du Ministère, le biologiste chercheur a l’occasion de mettre à profit ses talents et compétences dans le développement d’un aménagement forestier durable, basé sur des connaissances approfondies dans des disciplines variées. Les mandats de recherche confiés au biologiste font évoluer les connaissances sur maints sujets, dont l’état de référence pour la mise en œuvre de l’aménagement écosystémique; l’influence des stress environnementaux (précipitations acides et changements climatiques) et des pratiques forestières sur la diversité, la fertilité et la productivité des stations forestières; l’amélioration génétique des essences forestières commerciales; la production de semences et de plants forestiers; etc.

Les biologistes chercheurs ont l’occasion de définir de nouvelles orientations de recherche pour mieux répondre aux besoins émergents de la société en matière d’aménagement durable des forêts. Ils sont souvent appelés à diffuser les résultats de leurs recherches auprès des professionnels de la forêt mais aussi à vulgariser ces résultats en vue de leur mise en œuvre par les praticiens. Ils remplissent régulièrement un rôle de conseiller auprès des autorités du Ministère et des autres utilisateurs de la forêt.

En complément :