Communiqué de presse Ministère

État de l’énergie au Québec 2021 – Un bilan éclairant à l’égard des enjeux globaux

Montréal, le 28 janvier 2021 – Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, a pris part aujourd’hui au lancement de la 7e édition de l’État de l’Énergie au Québec, un rendez-vous annuel au cours duquel la Chaire de gestion du secteur de l’énergie de HEC Montréal dépose son rapport qui se veut un bilan de la situation énergétique du Québec. M. Julien a profité de sa présence pour rappeler les efforts déployés par le gouvernement pour atteindre les objectifs québécois en matière de transition énergétique.

Signé par les auteurs Johanne Whitmore et Pierre-Olivier Pineau, ce bilan représente un outil indispensable pour orienter les politiques ministérielles. Outre le fait de favoriser la réflexion quant aux stratégies futures, il permet une bonification des connaissances grâce à des données fiables et détaillées sur lesquelles s’appuieront les prises de décisions quant aux actions gouvernementales à venir. Y sont notamment abordés les aspects liés à la consommation, au transport et à la production d’énergie.

Bien plus qu’un simple profil de la situation énergétique, ce rapport cible les principaux défis et enjeux auxquels devront s’attaquer les décideurs afin de réaliser la transition énergétique.

Citation

Par ses travaux, la Chaire de gestion du secteur de l’énergie de HEC Montréal favorise une meilleure compréhension des systèmes énergétiques, des enjeux globaux ainsi que des politiques attribuables au secteur de l’énergie. Depuis le jour 1, notre gouvernement s’est engagé à accentuer les efforts afin de répondre aux attentes des Québécoises et des Québécois en matière de transition énergétique. Comme eux, nous plaçons l’environnement, la lutte contre les changements climatiques, la saine gestion des ressources naturelles et la réduction de la consommation d’énergie au nombre des enjeux les plus importants et c’est avec conviction que nous continuerons à mettre en avant des actions concrètes en ce sens.

– Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

Faits saillants

  • En 2018, par l’entremise de Transition énergétique Québec, le gouvernement du Québec a conclu un partenariat de 875 000 $ par année sur cinq ans avec la Chaire pour la soutenir dans la production de l’État de l’énergie au Québec, ainsi que pour acquérir et diffuser des connaissances. Le partenariat a récemment été prolongé jusqu’en 2026, pour un montant additionnel de 555 000 $, ce qui assurera au Ministère l’accès à des données fiables et détaillées qui alimenteront les stratégies et les actions à mettre œuvre pour la transition énergétique.
  • Le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec contient 225 mesures qui permettront au Québec d’ici à 2023 d’améliorer son efficacité énergétique de 5 % et de réduire sa consommation de produits pétroliers de 12 % par rapport à 2013. L’ensemble des mesures qui sont contenues dans ce plan pourrait contribuer à une réduction des gaz à effets de serre (GES) de l’ordre de 5,4 millions de tonnes de CO2.
  • Le lancement en novembre 2020 du Plan pour une économie verte 2030 et de son premier plan de mise en œuvre 2021-2026 doté d’une enveloppe de 6,7 milliards de dollars sur cinq ans s’inscrit comme un engagement concret. Le Plan contribuera à l’atteinte de la cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre que le Québec s’est fixée pour 2030, soit une réduction de 37,5 % par rapport au niveau de 1990, et à atteindre la carboneutralité d’ici à 2050.

Liens connexes

 

 

Partager