Vous êtes ici :
Communiqué de presse Énergie

Appel de projets pour l’approvisionnement de la Côte-Nord en gaz naturel liquéfié

Québec, le 15 août 2018 – Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) et la Société du Plan Nord (SPN) lancent un appel de projets afin d’identifier un fournisseur qui pourra assurer la desserte de gaz naturel liquéfié (GNL) sur le territoire de la Côte-Nord. Annoncé dans le cadre du Plan économique du Québec 2018-2019, cet appel de projets représente la première étape d’une démarche visant à offrir aux grands producteurs industriels, aux minières, aux armateurs et aux transporteurs maritimes nord-côtiers un accès au GNL. Le recours à cette source d’énergie de façon stable et à un prix concurrentiel ainsi que la mise en place d’une chaîne logistique efficace pour sa desserte comptent parmi les conditions susceptibles de favoriser le développement économique régional. En outre, l’arrivée du gaz naturel permettrait d’améliorer la compétitivité des entreprises, en plus de représenter un incitatif pour l’attraction de nouveaux projets industriels. Il en résulterait une augmentation des quantités consommées de GNL et, conséquemment, une rentabilisation plus rapide d’une telle desserte. Aussi, un approvisionnement en gaz naturel tendrait à réduire progressivement l’utilisation de produits pétroliers plus polluants, tel le mazout lourd et léger. L’avantage financier pour les grands consommateurs d’énergie non renouvelable serait également intéressant, notamment pour les entreprises assujetties au Système de plafonnement et d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre du Québec (SPEDE). Les promoteurs intéressés pourront, jusqu’au 15 octobre 2018, présenter une offre détaillée en fonction des exigences inscrites dans l’appel de projets.

Citation

L’occasion d’affaires lancée aujourd’hui par le Ministère et la Société se veut novatrice et intégrée dans une démarche de développement durable. La conversion au gaz naturel d’installations industrielles et l’utilisation accrue du gaz naturel dans le domaine du transport ferroviaire et maritime concourt à l’atteinte des cibles ambitieuses que s’est fixées le Gouvernement du Québec en matière de réduction des gaz à effet de serre d’ici 2030.

Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord

Faits saillants

  • Plusieurs acteurs de la région de la Côte-Nord ont exprimé une volonté commune d’avoir accès au gaz naturel. D’ailleurs, l’usine de bouletage de Port‑Cartier fait présentement l’objet d’un projet pilote afin qu’une partie de son procédé de fabrication et de certaines activités de l’usine soit convertie au gaz naturel liquéfié.
  • Les intervenants de la Côte-Nord se sont regroupés au sein de la coalition Plein Gaz au Nord. L’objectif de la coalition est principalement d’étudier, de documenter et d’informer le gouvernement sur les enjeux et l’importance du gaz naturel pour la région.

Liens connexes

Partager

X