ACRIgéo
Vous êtes ici :

Conférenciers

Steve Gauthier

Steve Gauthier a été responsable de différents projets de développement logiciel dans les domaines de la structure d’acier et de l’électricité, et ce, pendant plus de douze ans, pour le Groupe Canam Manac, puis pour Cooper Industries. Depuis 2011, il travaille au gouvernement du Québec et il est maintenant directeur responsable du gouvernement ouvert et du logiciel libre au Secrétariat du Conseil du trésor. Actuellement, sa direction met en œuvre un plan d’action pour un gouvernement ouvert.

Véronique Payan

Coordinatrice de l’équipe géomatique au MSP Véronique Payan est spécialisée dans le domaine de la géomatique et de la télédétection et gère des projets de développement de solutions web cartographiques. Elle collabore activement au regroupement IGO depuis plus d’un an en tant que membre du comité technique et est représentante de l’équipe du MSP qui compte plusieurs développeurs actifs dans IGO, Véronique s’intéresse plus particulièrement au côté gouvernance d’IGO.

Geneviève Poupart

Mme Poupart a plus de vingt ans d’expérience comme chargée de projets en géomatique.  Elle a contribué à plusieurs systèmes gouvernementaux de gestion de données à référence spatiale, notamment au ministère des Transports où elle a coordonné la mise en place de la géomatique dans une direction territoriale.  Elle œuvre maintenant au Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, en tant que responsable du réseau hydrographique du Québec, la GRHQ.

Éric Houde

Gestionnaire de l’État depuis l’âge de 25 ans, M. Houde cumule plus de 40 années d’expérience au ministère de la Justice, au Solliciteur général ainsi qu’au ministère de la Sécurité publique (MSP). À titre de directeur régional et ensuite comme directeur aux opérations au MSP, il a géré les opérations lors de nombreux événements de la sécurité civile, notamment lors du grand verglas de 1998 dans la région de Montréal, lors des inondations de la Montérégie en 2011, lors de l’accueil des ressortissants haïtiens à la suite du tremblement de terre en 2010 et lors de la tragédie de Lac-Mégantic en 2013. Plus récemment, il était en poste lors des inondations dues à la crue printanière de 2017. Il est reconnu pour son leadership en matière de concertation et de coordination. Il a réalisé la mise en place du Centre des opérations gouvernementales (COG) ainsi que du système d’alerte à la population (SAP). Depuis janvier 2018, il est directeur au Centre d’expertise en gestion des risques d’incidents maritimes (CEGRIM).

Pierre-Thomas Poulin

Pierre-Thomas Poulin détient un diplôme universitaire de premier cycle en géographie en plus d’une technique en technologie de la géomatique. Il est aujourd’hui à l’emploi du ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques en tant que conseiller en gestion des données et en géomatique à la direction de la gestion intégrée de l’eau, et appuie notamment le développement du Portail des connaissances sur l’eau.

Gaëlle Damestoy

Gaëlle Damestoy possède près de 15 années d’expérience écologie et gestion des milieux naturels. Elle fait partie de l’équipe du Bureau des connaissances sur l’eau au ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, où elle coordonne notamment les activités de déploiement du Portail des connaissances sur l’eau.

Maxime Keith

Maxime Keith est professionnel en information géographique, analyse spatiale et cartographie à l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). Diplômé en sciences géomatiques, il travaille dans une grande variété de thématiques. Géocodage, gestion des limites administratives, analyses spatiales de phénomènes économiques et sociaux, et projets en environnement tels que les Comptes des terres du Québec méridional.

Nicolas Gignac

Nicolas Gignac est coordonnateur TI et géomatique à la Protection de la faune au MFFP après avoir travaillé 10 ans au MSP. Il est aussi chargé de cours en SIG à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Ses projets l’ont amené à œuvrer au développement de services Web et produits en géomatique à la fine pointe à partir de logiciels libres et gratuits pour des besoins de sécurité et de santé publique. Enfin, il possède de l’expérience de gestion de projets internationaux en Afrique et dans les Caraïbes.

Marc-André Trottier

Ingénieur en géomatique de la cohorte 2010 de génie géomatique de l’Université Laval, employé du Ministère de la Sécurité publique quelques mois plus tard et fortement irradié de la mentalité opensource et donnée ouverte durant ce parcours. Geek à temps plein et amateur de domotique.

Philippe Bournival

Les défis liés à l’intégration de l’IA dans la télédétection des essences vous seront présentés par Philippe Bournival, ing.f., M.Sc. Détenteur d’un baccalauréat en génie forestier, d’une maîtrise en sciences forestières et d’un microprogramme de 2e cycle en géomatique, M. Bournival travaille à la Direction des inventaires forestiers, dans la division des orientations et projets spéciaux depuis 2018. Spécialisé en télédétection et sylviculture, son principal défi est de valider si l’apprentissage machine peut être utilisé pour la production de la carte écoforestière.

Guillaume Drolet

Dans la 2e partie de la présentation, Guillaume Drolet, ing.f., M.Sc. chercheur gouvernemental à la Direction de la recherche forestière du MFFP depuis 2011, vous présentera un cas concret de l’application de l’IA pour la caractérisation de la mortalité des essences. Une partie de ses projets de recherche vise à développer des outils pour le suivi du couvert forestier à partir de données de télédétection pour ensuite les mettre en application dans un contexte de modélisation de la dynamique forestière.

Audrey Lavoie

Audrey Lavoie a obtenu son diplôme en génie des eaux à l’Université Laval en 2010. À la fin de ses études, elle est engagée comme ingénieure au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques où elle se spécialisa en modélisation hydraulique. Depuis le printemps 2018, elle agit à titre de chargée de projet INFO-Crue, un projet novateur qui permettra de rendre le Québec plus résilient face aux inondations.

Frédéric Côté

Après avoir obtenu son diplôme en géographie de l’Université Laval en 1999, Frédéric Côté a été engagé au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques notamment à l’ancien Centre d’expertise hydrique du Québec. Depuis 2010, il est responsable de la division de la géomatique à la direction adjointe de l’hydrologie et de l’hydraulique. Il participe au projet INFO-Crue depuis le printemps 2018 en coordonnant le volet géomatique.

Antoine Leboeuf

Antoine Leboeuf a obtenu son diplôme d’ingénieur forestier de la Faculté de Foresterie et de géomatique de l’Université Laval en 2001. En 2003, il terminait un diplôme de maîtrise en télédétection à l’Université de Sherbrooke. Il a obtenu son doctorat en télédétection en 2013 également de l’Université Sherbrooke. Il travaille depuis 2004 à la Direction des Inventaires Forestiers du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec. Il est responsable de la division de télédétection et de photo-interprétation où il gère les acquisitions de prise de vue et lidar, les travaux de recherche et développement en lidar, de cartographie écoforestière et autres mandats de télédétection.

Stéphanie Brodeur

Stéphanie Brodeur détient un baccalauréat en sciences géomatiques de l’Université Laval obtenu en 2003. En 2014, Mme Brodeur a complété ses études pour devenir ingénieure en géomatique. Après avoir travaillé quelques années dans l’entreprise privée comme géomaticienne spécialisée en foresterie et en aménagement du territoire, Mme Brodeur occupe le poste de chargée de projet en géomatique à la Direction générale de l’information géospatiale du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles depuis 2011.  Elle s’occupe entre autres des projets d’acquisition de photographies aériennes et de données lidar.

Benoit Chouinard

Benoit Chouinard détient un baccalauréat en urbanisme de l’Université de Montréal et un diplôme d’études supérieures spécialisées en systèmes d’information géographique de l’UQAM.  Il agit à titre de conseiller en géomatique à la Direction de la référence géographique du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles. Il est activement impliqué dans les travaux de diffusion de données géospatiales, en plus de contribuer à plusieurs comités gouvernementaux liés à la géomatique, notamment les groupes de travail sur le lidar et sur les bâtiments.