Notions de télédétection

Vocabulaire de la géomatique








Géoboutique Québec

Logiciel SYREQ

Loyer d'un terrain
public

 




La précision des images

Les capteurs des satellites possèdent des caractéristiques spatiales pour enregistrer les images. La précision spatiale des images est donnée par la résolution.

La résolution d'une image est déterminée par la plus petite surface que le satellite peut détecter au sol. Cette surface est exprimée sur l'image par les pixels, acronyme formé par les mots « picture element ». Une série de pixels compose une image-satellite. C'est aussi le cas d'une photo numérisée par un ordinateur. Ainsi, l'exemple d'un petit renard roux montre que plus on dégrade une photo, plus elle devient floue jusqu'à percevoir les pixels.

À cet effet, lorsqu'on dit qu'une image a une résolution de 30 mètres, cela signifie que chaque pixel qui constitue l'image représente une superficie de 30 mètres sur 30 mètres au sol. Donc, plus la résolution d'une image est bonne, plus l'image est précise.

Cependant, plus on augmente la résolution, plus la superficie couverte par l'image est petite. Donc, ce qu'on gagne en précision, on le perd dans la vue d'ensemble. L'exemple d'un terrain de baseball sur des images de la région de La Baie au Saguenay, illustre bien ce phénomène. L'image prise par un satellite à une résolution de 10 mètres permet d'observer l'emplacement du terrain et son environnement. À titre de comparaison, l'image prise par un avion à une résolution d'un mètre permet de circonscrire le terrain de baseball et de voir des détails à l'intérieur même du terrain.


 

Retour à la page précédente