Notions de télédétection

Vocabulaire de la géomatique








Géoboutique Québec

Logiciel SYREQ

Loyer d'un terrain
public

 




Le captage d'une image

Le processus de captage d'une image par un satellite est le suivant :

  • le soleil illumine une cible au sol;
  • le capteur, à bord du satellite, enregistre le rayonnement électromagnétique réfléchi par cette cible;
  • l'information enregistrée sous forme d'image est retransmise au sol à des stations de réception.

L'énergie, solaire ou autre, qui atteint une cible peut être réfléchie sur sa surface, transmise par celle-ci ou absorbée et emmagasinée à l'intérieur même de la cible.

Généralement, la réponse des cibles est une combinaison complexe de ces trois formes d'interaction : réflexion, transmission et absorption. Cette combinaison de facteurs détermine la signature spectrale de la cible qui est enregistrée par le satellite et qui sera représentée sur l'image en tons de gris. Toutefois, afin de bien distinguer deux cibles sur une image, il faut que leurs signatures spectrales soient différentes.

Comparativement aux photos prises au moyen d'une pellicule photographique, les renseignements obtenus par la télédétection sont enregistrés et numérisés au moyen de détecteurs électroniques.

L'illumination par le Soleil

Pour qu'ils puissent saisir des images, les satellites d'observation de la Terre ont besoin d'une source d'énergie. À cet effet, le soleil s'avère certainement la moins coûteuse! C'est aussi de l'énergie solaire dont on se sert lorsqu'on prend une photographie.

Cependant, l'énergie solaire n'est pas répartie également sur l'ensemble du spectre électromagnétique : le soleil émet son maximum d'énergie dans la portion dite visible, car c'est la portion du spectre à laquelle l'œil humain est sensible. En télédétection, on se sert aussi d'autres ondes émises par le soleil : l'infrarouge proche, l'infrarouge moyen et l'infrarouge thermique.

La cible

Une cible est un objet, une surface ou un phénomène de la surface terrestre qui se distinue du contexte environnant. La connaissance des caractéristiques spécifiques d'une cible, soit le type, la dimension, la forme et le contraste, permet de la repérer sur l'image. À titre d'exemple, la cible peut être un lac, une coupe forestière, un champ en labour, une tourbière, un peuplement affecté par la tordeuse des bourgeoins de l'épinette, etc.



Retour à la page précédente