Centre de presse

Communiqués

Images

Dossiers de presse

Responsable des communications

Allocutions





Nouvelle étape pour le parc naturel régional de Portneuf

Québec, le 2 décembre 2015 –  Le député de Portneuf, M. Michel Matte, annonce, au nom du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, M. Pierre Arcand, la conclusion d'une nouvelle étape dans la mise en valeur du parc naturel régional de Portneuf. L'utilisation harmonieuse des terres du domaine de l'État contribuera au développement de l'industrie touristique de la région.

« Je suis très heureux des efforts consentis par le gouvernement du Québec dans le développement touristique et les possibilités qu'elle présente pour la pérennité économique de la région de Portneuf », a déclaré le député Matte.

Processus de la création du parc

Il y a deux étapes lors de la création d'un parc régional. La première étape consiste à créer officiellement le statut du parc régional par la signature d'une entente générale pour l'exploitation du parc régional entre les ministères concernés et la municipalité régionale de comté (MRC). L'inauguration du parc a eu lieu le 19 septembre 2014 en présence du député Matte et du préfet de la MRC, M. Denis Langlois.

Pour ce qui est de la deuxième étape, la MRC qui souhaite bénéficier des revenus de location provenant de la gestion foncière des terres publiques situées dans la zone de récréation principale et sur les sites ponctuels du parc régional doit demander au ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles d'obtenir la gestion de ces droits. Cette étape se concrétise par la signature d'une entente de délégation de gestion entre le ministre et la MRC. Celle-ci a été signée par le ministre Arcand le 21 avril 2015. 

« Maintenant que la signature de l'entente de délégation de la gestion foncière est conclue, la MRC de Portneuf aura à sa disposition des moyens accrus pour faire du parc régional un moteur de développement économique pour l'ensemble de la MRC », a déclaré le député Matte.

« La création des parcs régionaux constitue, pour les milieux régionaux, un levier de développement économique. Il s'agit de projets issus des communautés, destinés à leur population, qui ont pour effet de garantir l'accès aux terres du domaine de l'État. Je suis fier que notre gouvernement soit allé de l'avant avec ce projet de parc », a ajouté le ministre Arcand.

« Le parc naturel régional de Portneuf est un outil qui génère des retombées socioéconomiques importantes. Il bonifie l'offre touristique, favorise la création de nouveaux emplois au sein des organisations qui gravitent autour du parc et soutient le positionnement de Portneuf comme destination touristique », a conclu M. Matte.

À propos de l'entente générale

Une collaboration s'est établie entre plusieurs intervenants pour parfaire l'élaboration du plan directeur d'aménagement et de gestion du parc et en amorcer la mise en œuvre. La MRC de Portneuf, les municipalités de Saint-Alban et de Saint-Ubalde, la Corporation de gestion du Parc naturel régional de Portneuf ainsi que les représentants des directions régionales du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire et du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles ont tous contribué à la réalisation de ce plan.


 

Retour à la page précédente