Centre de presse

Communiqués

Images

Dossiers de presse

Responsable des communications

Allocutions





Le gouvernement signe une entente avec l'AQLPA et le collectif CMAVI

Québec, le 17 novembre 2014 –  Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, est heureux d'annoncer la signature d'une entente de partenariat avec l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) et le Collectif Moratoire Alternatives Vigilance et Intervention (CMAVI). Par cette entente, les deux organismes collaboreront avec le gouvernement dans une démarche visant à situer précisément et à inspecter tous les puits inactifs des basses terres du Saint-Laurent. Cette annonce s'inscrit dans le cadre du plan d'action gouvernemental sur les puits inactifs rendu public le 16 octobre dernier.

« Je me réjouis de la collaboration offerte par l'AQLPA et le CMAVI. Cette entente, une première au Québec, nous permettra de bénéficier de l'expertise et des connaissances acquises par ces organismes et d'accélérer la cadence des inspections dans le cadre d'une démarche transparente et structurée », a déclaré Pierre Arcand.

L'entente de partenariat se traduit par la création d'un groupe de travail piloté par le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN) auquel siégeront des membres des deux organismes. Ce groupe de travail aura pour mandat d'échanger et d'analyser des données afin de dresser un état de situation des quelque 600 puits inactifs situés dans la zone des basses terres du Saint-Laurent et d'en prioriser l'inspection sur le terrain.

Concrètement, les deux organismes appuieront le MERN afin de préciser l'emplacement exact des puits. Les travaux de recherche seront effectués par l'AQLPA. De plus, une opération de terrain débutera au printemps 2015 alors que des représentants de CMAVI iront à la rencontre des propriétaires de terrains où sont situés des puits inactifs. Ils pourront ainsi en confirmer le lieu exact.

« Il s'agit d'une approche novatrice qui, j'en suis convaincu, nous permettra de travailler avec rigueur dans le but d'assurer la sécurité des personnes et la protection de l'environnement. Nous nous réjouissons de ce partenariat avec le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles  », a déclaré André Bélisle de l'AQLPA.

« Notre collectif est heureux de la main tendue du ministre dans ce dossier. Le gouvernement a entendu nos représentations et nous permet, en toute transparence, d'être partie intégrante de la démarche dans laquelle il s'engage », a expliqué Serge Fortier du CMAVI.

Déjà, le gouvernement du Québec effectue annuellement des travaux d'inspection sur les différents puits actifs ou inactifs forés au Québec de 1860 à aujourd'hui. L'ensemble des travaux d'inspection prévus dans le cadre du présent plan d'action devrait être mené au cours des trois prochaines années.

L'information permettant de situer par région l'ensemble des puits pétroliers et gaziers se trouve sur une carte interactive accessible dans la section Énergie du site du Ministère au www.mern.gouv.qc.ca/fr/puits-inactifs. Le contenu de cette carte sera mise à jour régulièrement  afin de refléter l'évolution des travaux d'inspection.

De gauche à droite : Serge Fortier, porte-parole du Collectif Moratoire Alternatives Vigilance et Intervention (CMAVI), Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord et André Bélisle, président de l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA)

 

Retour à la page précédente