Stratégie minérale
Stratégie minérale
OGAT


Processus de développement minier

Dispositions législatives

Restauration des sites miniers abandonnés

Liste des sites miniers abandonnés

Exemples de restauration de sites miniers abandonnés


Fiscalité minière

Statistiques minières

SIGÉOM

GESTIM

Répertoire des établissements miniers du Québec





Restauration du complexe minier Eustis


Dans le cadre des activités de restauration du complexe minier Eustis, des travaux ont été entrepris en novembre 2007 sur le site Eustis 1 afin de le renaturaliser et de contrôler efficacement la qualité des eaux de surface se drainant vers la rivière Massawippi. Les travaux qui ont été confiés à une entreprise de la région, Germain Lapalme et Fils inc. de Magog, au coût de 2,477 M$.

État d'avancement des travaux

  • 22 août 2008 >>
  • 19 février 2008 >>

Site minier Eustis

L’ancienne mine Eustis fait partie du complexe industriel et minier de Capelton. Ce complexe a été en exploitation de 1865 à 1939. Le site minier Eustis est situé dans la municipalité du Canton de Hatley, environ à mi-chemin entre cette municipalité et Lennoxville. On y accède par la route 108.

Sites miniers Eustis 1, Eustis 2 et Eustis 3

Le site minier comprend trois sites dont un parc à résidus (Eustis 1) et deux haldes à stériles (Eustis 2 et 3). Tous les résidus miniers de la mine Eustis sont générateurs de drainage minier acide. La superficie totale de ces trois sites est d’environ 15 hectares.

Le site Eustis 1, situé sur le chemin Stafford, en bordure de la rivière Massawippi, occupe une superficie d’environ 11 hectares. Tel qu’il est illustré sur la figure 1, le site Eustis 1 est divisé en trois zones : l’ancienne voie ferrée convertie en piste cyclable reliant la municipalité de North-Hatley et la ville de Lennoxville scinde le site Eustis en deux portions (A et B), alors que le chemin Stafford sépare le site Eustis 1A de la cellule expérimentale. L’aire d’entreposage des résidus miniers prend la forme d’un monticule d’environ 20 mètres de hauteur à quelques mètres seulement en amont de la piste cyclable et à l’est du chemin Stafford (Eustis 1A).


Figure 1 :
Site Eustis 1 et ses composantes
Une zone d’épanchement s’étend de la piste cyclable jusqu’à la rivière Massawippi sur une longueur d’environ 300 mètres (Eustis 1B). Enfin, la cellule expérimentale, située à l’ouest du chemin Stafford, ayant fait l’objet de travaux de restauration au milieu des années 1990, nécessite des mesures correctrices.

Le site Eustis 2 comporte des stériles miniers et occupe une superficie de 1,5 ha. Il se trouve à environ 700 m au nord de la route 108.

Figure 2 – Site Eustis 2


Le site Eustis 3, situé à plus d’un kilomètre au nord du site Eustis 2, comporte des stériles miniers. Il occupe une superficie de 3 ha.

Les sites Eustis 2 et Eustis 3 sont à flanc de colline, en bordure du ruisseau Eustis dont les eaux se jettent dans la rivière Massawippi.

Figure 3 – Site Eustis 3

Restauration du site Eustis 1

En novembre 2006, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune a retenu les services du consortium Les Consultants SM/Teknika-HBA s.e.n.c. pour préparer le plan de restauration, les plans et devis de construction et les documents d’appel d’offres ainsi que pour effectuer la surveillance de chantier au moment des travaux de restauration du complexe minier Eustis. La firme ENV Consultants inc. a reçu un mandat similaire concernant les travaux correctifs à faire sur la cellule expérimentale.

L’ensemble de ces travaux est réalisé en collaboration avec la Fondation des lacs et des rivières du Canada et la Fondation des villages miniers de Capelton.

À la suite de la procédure gouvernementale d’appel d’offres lancée en août 2007, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune a retenu les services d’une entreprise régionale, soit la compagnie Germain Lapalme et Fils inc. de Magog, pour la réalisation des travaux de restauration sur le site Eustis 1.

De façon générale, la méthode de restauration consiste à recouvrir les résidus miniers à l'aide d'une barrière imperméable dans le but de les isoler de tout processus d’oxydation, de limiter l'infiltration des eaux de précipitation et, conséquemment, d’éliminer le drainage minier acide.

Les travaux de restauration sur le site Eustis 1 comprennent notamment :

  • l’excavation des résidus miniers se trouvant dans la plaine d’inondation (Eustis 1B) en bordure de la rivière Massawippi et leur transport sur le site Eustis 1A;
  • le confinement de ces résidus miniers et de ceux provenant des travaux de reprofilage de la cellule expérimentale, avec ceux se trouvant en amont de la piste cyclable (Eustis 1A), sous une couverture composée de résidus de désencrage sur la partie plane du site et d’une géomembrane sur la partie inclinée;
  • le recouvrement de la couverture, composée de résidus de désencrage ou d’une géomembrane, avec de la terre et des matériaux permettant de supporter la végétation;
  • la revégétalisation du site Eustis 1A et de la cellule expérimentale;
  • l’aménagement d’un habitat faunique dans la plaine d’inondation (Eustis 1B).

Le coût des travaux s’élève à 2,477 M$. Les travaux débuteront en novembre 2007 pour se terminer en mai 2008.

La réalisation de ces travaux permettra de réduire considérablement la contamination en métaux de la rivière Massawippi en plus de redonner un aspect naturel au site.

Travaux sur les sites Eustis 2 et Eustis 3

Les travaux de restauration des sites Eustis 2 et Eustis 3, situés en bordure du ruisseau Eustis, devraient être entrepris en 2008. Le consortium Les Consultants SM/Teknika-HBAs.e.n.c. travaille présentement à l’élaboration des plans de restauration de ces deux sites.

 



Retour à la page précédente