Québec Mines

Le congrès par excellence
de l'industrie minière québecoise

Vous êtes ici :
Actualités Québec Mines

Les experts du MERN fièrement représentés à Québec Mines 2016

C’est indéniable, le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) est fièrement représenté dans le programme du congrès Québec Mines 2016! En effet, c’est près d’une vingtaine d’experts qui prendront le micro au cours d’une formation, d’une conférence ou d’une séance plénière, pour partager leurs connaissances, leurs réflexions et l’avancée de leurs travaux.

Venez rencontrer nos passionnés!

Formation

Hélène Giroux offrira la formation Des mines et des normes qui décortique les normes régissant les droits miniers au Québec, en plus de faire le tour des obligations liées à l’activité minière, des consultations, des autorisations et des travaux à exécuter pour développer un projet d’exploration ou d’exploitation minières au Québec.

Séances de conférences

Perspectives économiques des ressources naturelles à l’horizon 2020

  • André Aubin vous présentera un survol des Perspectives économiques récentes en termes d’exploration minérale au Québec.

Le leadership du Québec en restauration minière

  • Le Gouvernement du Québec s’est engagé à diminuer le passif environnemental minier de 80 % d’ici à 2022. Pour y parvenir, le MERN a organisé une démarche claire et efficace qui vous sera présentée par Sophie Proulx lors de la conférence intitulée Restauration des sites abandonnés : bilan et plan d’action du MERN.
  • La Direction de la restauration des sites miniers a pour mandat, entre autres, d’assurer la restauration des sites miniers inscrits à l’inventaire du passif environnemental minier. Martine Paradis vous présentera le Système de gestion des risques du MERN lié à la restauration minière mis sur pied dans le but d’adopter des pratiques rigoureuses et d’outiller les personnes dans la prise de décision.

Nouvelles données géoscientifiques et nouveau regard sur la géologie des sous-provinces d’Opinaca et de La Grande

  • Depuis 2008, les travaux de cartographie du MERN dans cette région ont permis de générer de nouvelles zones hautement favorables pour les gîtes d’or orogénique. Jean Goutier, conférencier principal de cette séance, vous entretiendra sur Les nouvelles interprétations géologiques de la zone de contact entre les sous-provinces de La Grande et d’Opinaca et leur importance pour l’exploration aurifère.
  • Toujours dans cette région du Québec, Francis Talla Takam, viendra présenter une conférence intitulée Résultats préliminaires de travaux de cartographie géologique dans un secteur au nord des monts Otish (Baie-James) : nouvelles extensions de la ceinture de la Haute Eastmain et perspectives d’exploration.
  • Le contact entre les sous-provinces de Nemiscau et de La Grande est marqué par la présence d’une ceinture de roches volcano-sédimentaires connue pour son potentiel en nickel-cuivre magmatique : la Ceinture de Colomb-Chaboullié. Daniel Bandyayera présentera le Potentiel des minéralisations aurifères et des éléments du groupe du platine de la Sous-province de Nemiscau, Baie-James.
  • François Leclerc s’intéresse à la Géologie de la région du lac Amisquioumisca située dans la Sous-province de l’Opatica.

Résultats et retombées de cinq ans d’acquisition de connaissances dans la province géologique de Churchill Sud-Est

  • Le sud-est de la Province de Churchill est constitué de trois grandes entités lithotectoniques. Isabelle Lafrance présentera le Bilan des travaux récents dans la partie sud-est du Churchill et implications pour l’exploration.
  • L’Orogène des Torngat représente une ceinture de métamorphisme de forte intensité associée à la collision oblique impliquant la Zone noyau et le craton nord-atlantique (Labrador et Groenland). Benoit Charette fera un survol des Nouvelles avancées sur la nature de l’Orogène des Torngat et son évolution tectonométamorphique.
  • Les régions ayant été perturbées par les grandes glaciations du Quaternaire représentent encore aujourd’hui un obstacle à la cartographie du socle rocheux et à l’exploration minière. Hugo Dubé‑Loubert s’intéresse à la Géologie des dépôts de surface dans la partie sud-est de la Province de Churchill : résultats de quatre années (2012 à 2015) d’échantillonnage et de cartographie.

Connaissances stratégiques et historiques des principaux camps miniers du Québec

  • Pierre Pilote fera un retour sur le passé en racontant Le camp minier de Val-d’Or, 100 ans d’histoire et de découvertes.

Symposium sur les minéraux de l’innovation énergétique

Séance plénière

  • Line Drouin, sous-ministre associée aux Mines et Patrice Roy, directeur du Bureau de la connaissance géoscientifique du Québec sont parmi les cinq panélistes de la séance plénière intitulée Les minéraux énergétiques porteurs de développement pour le Québec et animée par Robert Giguère, directeur général de Géologie Québec.

Séances de conférences sur les minéraux de l’innovation énergétique

Le lithium

  • Le lithium est un élément considéré comme stratégique pour le Québec car il permet de fabriquer des batteries. Avec l’accroissement du nombre de voitures électriques sur le marché, la demande en lithium devrait donc augmenter. Fabien Solgadi trace le Portrait des minéralisations en lithium au Québec.

Le vanadium

  • Le Québec possède potentiellement l’une des plus importantes ressources de vanadium non exploitées au monde : le Complexe anorthositique du lac Doré situé dans la région de Chibougamau. Patrick Houle proposera un Survol du potentiel vanadifère au Québec.

Le graphite

  • Le Québec présente un bon potentiel pour les minéralisations en graphite. N’golo Togola s’y intéresse dans la conférence intitulée Potentiel de minéralisation en graphite au Québec.

Partager

X