Politique énergétique

Hydroélectricité
Énergie éolienne
Pétrole et gaz naturel
Innovation
Changements climatiques

Informations géoscientifiques pétrolières et gazières




Prix de l'électricité


Retour à la table des matières

Faits saillants

  • Entre 2013 et 2014, l’évolution du prix moyen de l’électricité a été différente selon les secteurs. Le prix a augmenté dans les secteurs résidentiel et commercial et s’est stabilisé dans le secteur industriel.

  • Les prix de l’électricité au Québec demeurent, en 2013, parmi les plus avantageux au Canada et en Amérique du Nord.

  • À l’échelle internationale, les prix de l’électricité au Québec se comparent favorablement par rapport à plusieurs pays industrialisés.

Le prix de vente moyen de l'électricité
selon les secteurs de consommation au Québec (1988-2014)

Note : Ce prix correspond au revenu moyen (revenu divisé par les ventes) et ne comprend pas les taxes provinciale et fédérale à la consommation
Source : Hydro-Québec et ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles

Données en Format Excel, 468 Ko

Explication du graphique

En comparaison avec 2013, le prix de vente moyen de l’électricité, en 2014, s’est accru dans les secteurs résidentiel et commercial. Toutefois, il s’est stabilisé dans le secteur industriel. Les hausses observées, par rapport à 2013, sont de 3,9 % et 3,1 % respectivement.

Le prix de vente moyen de l'électricité au Québec,
en Ontario et au Manitoba (1999-2014)

Note : Le prix correspond au prix de vente moyen dans les secteurs résidentiel, commercial et industriel
Source : Statistique Canada

Données en Format Excel, 510 Ko

Explication du graphique

Même si un écart s’est creusé depuis 2002, le prix de vente moyen de l’électricité au Québec demeure semblable à celui du Manitoba.

En Ontario, après avoir connu une baisse entre 2005 et 2008 de 8 %, le prix de vente moyen de l’électricité a augmenté de près de 25 % entre 2008 et 2014. Ainsi l’écart de prix moyen entre le Québec et l’Ontario s’est également accru passant de 2,52 cents en 2008 à 3,91 cents par kWh en 2014.

La comparaison du prix de l'électricité à Montréal
et dans certaines villes d'Amérique du Nord au 1er avril 2014
Usage domestique : consommation mensuelle de 1 000 kWh

Note : La taxe de vente est exclue
Source : Hydro-Québec

Explication du graphique

Au 1er 2014, parmi neuf villes d’Amérique du Nord, Montréal se situait au premier  rang pour les prix de l’électricité les plus bas en ce qui a trait à la consommation domestique. Par exemple, les tarifs à Halifax et New York représentaient respectivement près de 2,3 fois et 4,4 fois ceux de Montréal.

La comparaison du prix de l'électricité à Montréal et dans certaines villes d'Amérique du Nord au 1er avril 2014
Usage industriel : moyenne puissance
(puissance de 1 000 kW par mois
consommation de 400 000 kWh
par mois)

Note : La taxe de vente est exclue
Source : Hydro-Québec

Explication du graphique

Montréal se trouvait au deuxième rang parmi les villes retenues où l’électricité est la moins chère dans la catégorie « moyenne puissance ». Les tarifs les plus bas  s’observaient à Winnipeg où ils étaient inférieurs de 1,7 cent le kWh par rapport à Montréal. New York termine au dernier rang avec un tarif plus d’environ trois fois supérieur à celui de Montréal. 

La comparaison du prix de l'électricité à Montréal
et dans certaines villes d'Amérique du Nord au 1er avril 2014
Usage industriel : grande puissance
(puissance de 5 000 kW par mois
consommation de 3 060 000 kWh par mois)

Note : La taxe de vente est exclue
Source : Hydro-Québec

Explication du graphique

Pour la catégorie « grande puissance », les tarifs québécois étaient, au 1er avril 2014, au deuxième rang des tarifs les plus bas. De même que pour la catégorie « moyenne puissance », les tarifs les plus faibles s’appliquaient à Winnipeg et l’écart de prix par rapport à Montréal était en 2014 de 0,6 cent par kWh.

Le prix de l'électricité dans le monde
Québec et certains pays industrialisés
Secteur résidentiel (2013)

Note : Ce prix correspond au revenu unitaire moyen des ventes d'électricité et ne comprend pas la taxe de vente.
Source : Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles, Hydro-Québec et Agence internationale de l'énergie

 

Explication du graphique

De façon générale, les prix de l’électricité au Québec pour le secteur résidentiel se comparent avantageusement à ceux en vigueur dans certains pays industrialisés. Toutefois, comparativement aux années antérieures, l’écart entre les prix de l’électricité en Norvège et au Québec diminue, passant de 4,3 cents par kWh en 2011 à 2,9 cents par kWh en 2013. Le prix moyen de l’électricité pour le secteur résidentiel au Québec était, en 2013, au moins 40 % plus bas que le prix correspondant aux États-Unis.

Le prix de l'électricité dans le monde
Québec et certains pays industrialisés
Secteur industriel (2013)

Note : Ce prix correspond au revenu unitaire moyen des ventes d'électricité et ne comprend pas la taxe de vente.
Sources : Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles, Hydro-Québec et Agence internationale de l'énergie

Explication du graphique

Dans le secteur industriel, le Québec affiche en 2013, le prix moyen de vente le plus bas parmi les pays présentés.

Comparativement aux États-Unis, le prix de l’électricité au Québec pour le secteur industriel était d’environ 39 % inférieur, soit 2,7 cents par kWh de différence. De plus, ce prix est d’environ 24 % moins élevé qu’en Norvège et représentait moins de la moitié du prix correspondant en France.



Retour à la table des matières