Politique énergétique

Hydroélectricité
Énergie éolienne
Pétrole et gaz naturel
Innovation

Électrotechnologie

Gazotechnologie

Géothermie

Énergie solaire

Biomasse



Changements climatiques

Informations géoscientifiques pétrolières et gazières




Énergie solaire



 

Malgré son climat rigoureux, le Québec bénéficie d’un niveau d’ensoleillement élevé, même en hiver. Le potentiel est là, il suffit d’en tirer le meilleur parti, au meilleur coût possible.


Énergie passive

De tout temps, l’énergie solaire a comblé une bonne part des besoins d'éclairage et de chauffage. L’exploitation est dite « passive » lorsque aucune transformation du rayonnement n'est nécessaire. Les techniques solaires passives consistent à intervenir sur la géométrie et l’orientation des bâtiments, afin d’optimiser la captation de rayonnement solaire en hiver tout en évitant les surchauffes en été. Une fenestration bien orientée peut réduire de près de la moitié les coûts de chauffage d’une maison.

On peut également optimiser le captage de la chaleur en disposant des caloporteurs liquides ou de masse qui accumulent l’énergie durant le jour pour la diffuser par radiation au cours de la nuit.

ll s’avère donc avantageux d’exploiter les systèmes d’énergie solaire passifs. Plusieurs entreprises, bureaux d’architectes et groupes de recherche participent au développement des technologies de l’énergie solaire, notamment dans le domaine de la conception de bâtiments plus efficaces afin de tirer parti de l’énergie solaire.

Énergie active

L’énergie solaire est dite « active » lorsqu’on utilise des équipements tels des capteurs thermiques ou photovoltaïques pour capter et concentrer l’énergie solaire. Ces systèmes peuvent servir comme source d’énergie d’appoint qui complète celle fournie par les équipements traditionnels.

Au Québec, les systèmes solaires thermiques sont déjà utilisés pour le chauffage de l’eau domestique, des locaux ou des piscines. Les systèmes disponibles sont toutefois encore coûteux. Les capteurs thermiques donnent des rendements relativement faibles. Des efforts de recherche-développement doivent être faits pour les rendre attrayants sur le plan économique.

Les systèmes photovoltaïques peuvent constituer une solution viable pour les endroits isolés, où l'on doit avoir recours à des piles ou à des groupes électrogènes, systèmes eux-mêmes très coûteux. On estime que le coût de production d'électricité d'origine photovoltaïque se situe présentement entre 0,30 et 0,60 $ par kWh, ce qui est plus élevé que les tarifs habituels d’électricité mais comparable aux coûts de l’électricité produite par des génératrices diesel.

Les travaux de recherche-développement en cours dans ce domaine permettraient de réduire les coûts et d’intégrer plus facilement les capteurs photovoltaïques à l’infrastructure d’un bâtiment.

Aide financière

Le programme ÉcoPerformance est offert aux entreprises, institutions et municipalités qui consomment des combustibles fossiles ou qui utilisent des procédés générant des émissions de GES. Il s’adresse autant aux petits qu’aux grands consommateurs d’énergie. Le programme ÉcoPerformance peut permettre d’obtenir un soutien financière pour l’installation d’équipements solaires dans des bâtiments des secteurs municipal, institutionnel, commercial, industriel et agricole. Pour être admissible, un projet doit obligatoirement mener à la diminution de la consommation d’un combustible fossile.


Retour à la page précédente