Politique énergétique

Hydroélectricité
Énergie éolienne
Pétrole et gaz naturel
Innovation

Électrotechnologie

Gazotechnologie

Géothermie

Énergie solaire

Biomasse





Informations géoscientifiques pétrolières et gazières




Gazotechnologie


 

Le gaz naturel comble environ 15 % des besoins énergétiques du Québec. La contribution du gaz naturel au bilan énergétique est donc très significative. Toutefois, les conditions de forte concurrence sur le marché québécois du gaz naturel, ainsi que les coûts de transport et de distribution élevés en raison de l'éloignement des sources d'approvisionnement sont problématiques.


L'introduction de gazotechnologies à haute productivité énergétique dans les secteurs industriel et commercial est de nature à consolider les usages actuels du gaz naturel et à améliorer l'utilisation du réseau gazier. Elle peut contribuer au maintien de la part actuelle du gaz dans les marchés énergétiques et à la diversification des formes d'énergie accessibles au Québec. Des efforts particuliers doivent être faits pour développer les technologies et les procédés d'utilisation du gaz naturel dans les secteurs industriels et commerciaux, par la démonstration et le transfert technologique. Étant donné l'ampleur de la recherche réalisée ailleurs, notamment au Japon, en France et aux États-Unis, et l'intérêt que porte le Québec aux technologies gazières, l'essentiel des efforts de R-D dans ce domaine doit porter sur le transfert technologique.

Au cours des dernières années, Gaz Métropolitain a accru ses efforts en matière de développement technologique, notamment avec la mise sur pied du Centre des technologies du gaz naturel (CTGN). Ce centre constitue un élément stratégique du développement des technologies du gaz naturel au Québec. Ses capacités d'homologation constituent un avantage pour l'industrie québécoise. Par ailleurs, des centres de documentation spécialisés ont été mis sur pied dans un certain nombre d'universités québécoises et des colloques sont organisés pour mieux faire connaître les avantages des gazotechnologies.

Sur le plan de ses impacts environnementaux, la combustion du gaz naturel produit moins de gaz carbonique par unité d'énergie que d'autres combustibles fossiles tels que le charbon, l'essence et les carburants dérivés du pétrole. Les technologies faisant appel au gaz naturel (véhicules adaptés, cogénération, réfrigération), ainsi que ses nouvelles applications industrielles, évoluent rapidement.

Appareils au gaz naturel conçus pour faciliter le passage au gaz

  • Unité de conversion pour le propane
    La tuyauterie d'alimentation doit être changée parce que les systèmes au gaz naturel fonctionnent à pression moins élevée et nécessitent une tuyauterie d'alimentation de plus grande dimension pour acheminer la même quantité d'énergie au brûleur.
  • Brûleurs de conversion
    Bon nombre de grosses chaudières commerciales au mazout peuvent être converties au gaz au moyen d'un brûleur spécifiquement adapté.
  • Appareils à évacuation murale
    Ces appareils sont munis d'un ventilateur mécanique à évacuation verticale et horizontale, ce qui facilite leur utilisation pour remplacer de l'équipement déjà en place.
  • Chaudières à eau chaude
    Plusieurs variantes de chaudières à eau chaude servent à répondre aux besoins commerciaux, industriels et institutionnels. Certaines peuvent avoir un rendement allant de 80 % à plus de 90 %.
  • Appareils de chauffage à infrarouge
    Contrairement au chauffage par convection, où toute la masse d'air doit être chauffée pour maintenir la température voulue, le chauffage à infrarouge fonctionne sur le principe du chauffage par rayonnement. Les radiateurs à infrarouge au gaz naturel ont une efficacité énergétique élevée et leur consommation est inférieure à celle d'autres types d'appareils.
  • Dispositifs d'approvisionnement en air d'appoint
    Ces dispositifs apportent aux espaces habitables une quantité régulière d'air climatisé non pollué.
  • Plinthes murales au gaz naturel
    Les plinthes chauffantes alimentées au gaz naturel peuvent se substituer aux plinthes chauffantes électriques déjà en place.


Retour à la page précédente