Vous êtes ici :
Communiqué de presse Énergie

Politique énergétique 2030 – 13,2 M$ pour le prolongement du réseau de gaz naturel dans la MRC des Appalaches

Thetford Mines, le 13 juillet 2017 – Le Gouvernement du Québec annonce l’attribution d’une aide financière maximale de 13,2 M$ pour le projet d’extension du réseau de distribution de gaz naturel dans la MRC des Appalaches. Cette annonce s’inscrit dans la foulée des sommes annoncées le 10 juillet dernier pour le prolongement du réseau à Saint-Éphrem-de-Beauce et en janvier 2017 pour celui dans Bellechasse.

La nouvelle extension s’étend sur près de 37 km et touche les secteurs de Black Lake, de l’aéroport municipal, d’Adstock et de Sainte‑Clotilde‑de‑Beauce. Le marché initial potentiel dans la région représente un volume de  2 370 500 mètres cubes de gaz naturel.

Le projet a été annoncé par le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. Laurent Lessard, au nom du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Pierre Arcand. Pour l’occasion, M. Lessard était en compagnie du député de Beauce-Sud, M. Paul Busque, et du directeur au développement durable, affaires publiques et gouvernementales de Gaz Métro, M. Frédéric Krikorian.

Dans le cadre de la Politique énergétique 2030, le Gouvernement du Québec entend poursuivre l’extension du réseau gazier pour assurer un accès fiable, sécuritaire et stable en gaz naturel. De plus, par l’entremise du programme ÉcoPerformance, les entreprises qui consomment des combustibles fossiles pourraient bénéficier de l’aide financière destinée à la conversion d’équipements au gaz naturel, qui émet beaucoup moins de GES que les autres combustibles fossiles et très peu de polluants atmosphériques.

Citations :

Je me réjouis de l’annonce d’aujourd’hui puisque l’extension de ce réseau de distribution de gaz naturel favorisera le développement économique régional et rendra les entreprises moins polluantes et plus compétitives.  Avec ce nouveau projet, c’est une vingtaine d’entreprises des marchés industriels, institutionnels et commerciaux qui pourraient être raccordées au réseau de Gaz Métro et ainsi contribuer à la création et à la consolidation d’emplois dans notre région. Nos entrepreneurs prennent des décisions d’affaires tous les jours, alors je suis très heureux de pouvoir les appuyer.

– Laurent Lessard, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

La transition énergétique au bénéfice du développement économique de nos régions est une priorité pour notre gouvernement. En favorisant l’accès au gaz naturel, nous permettons la concrétisation de nos engagements, soit de permettre un accès à une énergie au meilleur coût et plus efficace sur le plan environnemental. L’accès au gaz naturel est désormais reconnu comme un facteur de localisation et de rétention pour les entreprises et permet aussi d’accroître leur compétitivité. De plus, l’utilisation de cette ressource favorise l’atteinte des objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés dans la Politique énergétique 2030.

– Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles

L’annonce d’aujourd’hui est la suite logique de celle de lundi dernier à Saint-Éphrem. Je suis donc doublement fier de cette collaboration exemplaire entre les élus et les entreprises de la région, laquelle est bénéfique pour tous!

– Paul Busque, député de Beauce-Sud et vice-président de la Commission de l’économie et du travail

Le soutien accordé aujourd’hui permettra aux entreprises et institutions de la région de faire un pas de plus vers un développement économique plus durable.

– Frédéric Krikorian, directeur au développement durable, affaires publiques et gouvernementales de Gaz Métro

Fait saillant :

  • L’aide financière du Gouvernement du Québec accordée au projet est issue du Fonds vert et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, dont l’une des mesures est d’améliorer le bilan carbone et l’efficacité énergétique des entreprises québécoises. 

Liens connexes :

Partager

X