Vous êtes ici :
Communiqué de presse Énergie

Aide financière de près de 2,5 M$ au Centre intégré de santé et de services sociaux des Îles

Québec, le 26 juin 2017 – Le Gouvernement du Québec et Hydro-Québec attribuent une aide financière de près de 2,5 millions de dollars au Centre intégré de santé et de services sociaux des Îles pour un projet de récupération de chaleur résiduelle de la centrale thermique d’Hydro-Québec. Le projet permettra une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 1  555 t éq. CO2, soit l’équivalent de retirer annuellement 457 véhicules légers de nos routes.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Îles est responsable de la coordination et de la prestation des soins de santé et de services sociaux pour l’ensemble des Îles-de-la-Madeleine. Il a pour mandat d’offrir l’accès aux services sociaux et de santé publique et de dispenser les soins dans le but d’améliorer l’état de santé et de bien-être général de la population.

Le CISSS des Îles possède des bâtiments situés à quelques kilomètres de la centrale thermique de Cap-aux-Meules. La très grande quantité de rejets de chaleur résiduaires de cette centrale pourraient être valorisés. Le projet consiste à utiliser les rejets calorifiques de la centrale thermique d’Hydro‑Québec de Cap-aux-Meules pour répondre aux besoins énergétiques des bâtiments de l’établissement. Le système de récupération d’énergie consistera en l’installation d’échangeurs de chaleur à la centrale thermique et à l’hôpital, ainsi que d’une boucle de transfert constituée de canalisations isolées enterrées d’environ 2 km.

Citations :

Notre gouvernement a pris la décision éclairée de soutenir les organisations qui souhaitent réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et moderniser leurs installations et je m’en réjouis particulièrement aujourd’hui, puisque l’implantation de cette nouvelle technologie au CISSS des Îles permettra de réduire à la fois la lourdeur financière liée au chauffage et l’émission des gaz à effet de serre qui en résulte. Dans un contexte comme celui des Îles‑de‑la‑Madeleine, il est évident que tout geste posé dans un but d’amélioration écologique et d’économie financière est profitable à l’ensemble de la population.

Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine

Comme ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, mais aussi ministre responsable d’Hydro-Québec, je me réjouis de cette excellente nouvelle pour les Îles-de-la-Madeleine. Les Madelinots sont sensibles à leur empreinte sur l’environnement et, comme gouvernement, nous voulons mettre en œuvre des projets porteurs afin de réduire nos émissions de GES et de favoriser l’utilisation de l’énergie propre et renouvelable. Ce projet s’inscrit en droite ligne avec les objectifs de transition énergétique que nous nous sommes fixés dans la Politique énergétique 2030.

Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles

Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement soutient les organisations dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de contribuer à la modernisation et au développement durable de notre économie, cette mesure concrète, qui s’inscrit dans notre Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques afin d’assurer une qualité de vie à nos enfants. Faisons-le pour eux!

David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

L’aide financière accordée aujourd’hui au CISSS est un geste concret dans la poursuite de la lutte contre les changements climatiques. En tant que ministre responsable de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, je me réjouis de constater que la région et ses acteurs ont à cœur le développement de projets qui auront un impact positif sur l’environnement.

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Nous sommes fiers de contribuer à ce projet avec un appui financier de plus de 350 000 $. C’est un projet gagnant pour le CISSS, qui va réduire sa facture énergétique en récupérant la chaleur de notre centrale, mais c’est aussi gagnant pour Hydro-Québec, puisque nous allons améliorer notre performance énergétique aux Îles-de-la-Madeleine.

David Murray, président d’Hydro-Québec Distribution

Faits saillants :

  • Financé par le Fonds vert et par la quote-part des distributeurs d’énergie, le programme ÉcoPerformance a pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la consommation énergétique des organisations par le financement de projets ou de mesures liés à la consommation et à la production d’énergie, de même qu’à l’amélioration des procédés.
  • La Politique énergétique 2030 présente une vision rassembleuse et des cibles ambitieuses proposées par le gouvernement pour opérer une transformation majeure du portrait de l’énergie au Québec.

Liens connexes :

Partager

X